dimanche 28 mai 2017| 14 riverains
 

L'œil d'Action Barbès aux confins des 18e, 10e et 9e arr.

Le bureau d’Action Barbès. De gauche à droite : Elisabeth Carteron, présidente ; Didier Vincent, trésorier ; Lise Thély-Muller, secrétaire ; Frédéric Remongin, vice-président.

Action Barbès rayonne depuis 2001 à la lisière des 18e, 10e et 9e arrondissements de Paris. Forte d’une centaines d’adhérents, l’association, qui publie un blog éponyme, travaille avec les pouvoirs publics à l’amélioration du cadre de vie des habitants. Rencontre avec son trésorier, Didier Vincent.

Ni groupe de pression, ni office de lobying : « Nous sommes une association qui cherche à améliorer le cadre de vie des habitants. Nous identifions les problèmes et nous tentons de les régler. Nous nous adressons ainsi aux personnes qui ont le pouvoir de le faire, les élus et les directions techniques de la Ville de Paris. » Didier Vincent est trésorier d’Action Barbès, association née en 2001 aux confins des 18e, 10e et 9e arrondissements de Paris. « Nous sommes le produit de trois associations qui ont fusionné quand le cinéma Louxor a été acheté par la mairie de Paris, poursuit-il. L’idée, c’était de structurer l’action de riverains des trois arrondissements qui voulaient donner leur avis sur deux gros chantiers du quartier : la réhabilitation de la station de métro Barbès-Rochechouart et la réfection du Louxor. »

Sur le dossier métro, Action Barbès a été suivie par les pouvoirs publics. Moins sur celui du cinéma. « Nous souhaitions conserver l’architecture intérieure du Louxor, explique Didier Vicent. Et nous n’étions pas très chaud pour implanter ici un cinéma d’art et d’essai, compte tenu de la sociologie du quartier. Le projet d’Action Barbès c’était un programme culturel diversifié dans une seule salle. Mais il faut reconnaître que les exploitants mettent en œuvre une très bonne programmation cinéma. Et nous avons été entendus sur un point : l’obligation pour le Louxor de travailler avec des associations du quartier, en particulier de la Goutte d’Or. »

Une centaine d’adhérents

Une centaine de personnes adhèrent actuellement à Action Barbès. Certains d’entre eux suivent en permanence des gros dossiers. Lesquels sont au nombre de trois aujourd’hui sur les tablettes de l’association : le réaménagement du secteur Barbès jusqu’à Stalingrad, le marché de la misère, place de la Charbonnière et la salle de consommation de drogue à moindre risque, dans le 10e, près de la Gare du Nord. « Notre objectif est de boucler ces dossiers afin de les remettre aux candidats avant les élections municipales, souligne Didier Vincent, pour qu’ils soient ensuite débattus au Conseil de Paris. » Les adhérents sont aussi des correspondants de l’association. « Ils font remonter des informations depuis la Goutte d’Or, le 9e, ou bien Magenta, dans le 10e arrondissement. »

Didier Vincent vit depuis 20 ans dans le 9e arrondissement. À 62 ans, cet ancien salarié d’Alstom, où il était chargé de la communication internationale, savoure l’action qu’il mène avec ses collègues d’Action Barbès. « Je suis naturellement curieux, dit-il. Or, la zone couverte par l’association est riche en histoire. Intellectuellement, c’est particulièrement satisfaisant. » Il participe aussi à la rédaction du Blog d’Action Barbès, « relais médiatique de l’association, lequel a pris la suite de Paris 9e, mon propre blog. » Et Didier Vincent de souligner aussi la parité en vigueur dans l’association : « Le Conseil d’administration comporte dix personnes, cinq femmes et cinq hommes. Le Bureau, c’est deux femmes et deux hommes. La vie normale, en somme. »

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes