mardi 27 juin 2017| 24 riverains
 

Arrière-cour 93 honore la Fête des voisins porte de la Chapelle

150 à 200 habitants, en moyenne, participent aux activités d’Arrière-cour 93.

Créée en mars 2010, Arrière-cour 93 gère un espace de convivialité situé au pied de l’une des deux immenses tours plantées porte de la Chapelle. À l’occasion de la Fête des voisins, dimanche 29 mai 2011, l’association a organisé un événement qui a rassemblé une centaine d’habitants. Reportage.

Les gamins sont partout, cavalent, escaladent et s’empiffrent allègrement. Des garnements qui tirent sur les ballons siglés "Fête des voisins" avec un pistolet en plastique se font remonter les bretelles. Une demoiselle toute de blanc vêtue se balade fièrement dans l’allée et une autre, haute comme trois pommes, avec des extensions rousses dans les cheveux, se faufile entre les tables.

Les adultes sont stoïques sous le cagnard de ce dimanche 29 mai 2011 : certains utilisent leur sweat en guise de cheich et les plus anciens cherchent l’ombre en dégustant du melon. Des sénégalaises exhibent des tenues moirées et ont apporté une spécialité, des beignets à la viande. Stéphane est au barbecue (chipos pour tout le monde). Hélène, casquette sur le nez, console un bambin que son frère a abandonné pour le spectacle de capoeira.

JPEG - 55.6 ko
Porte de la Chapelle, la tour compte 800 habitants.

Ainsi va la vie de l’arrière cour du 93 rue de la Chapelle, un jour de Fête des voisins. Le 93 ? Une tour de 26 étages (209 logements) qui fait face à son clone sur l’autre trottoir et termine la rue de la Chapelle, le nez sur un fatras urbain : périphérique, travaux pour le tramway, ancienne voie de chemins de fer, hangar SNCF à l’abandon etc.

L‘arrière cour ? Un espace au pied de la tour qui fut un temps terrain de jeux pour les enfants. Depuis des lustres, il a été délaissé avant que quatre lascars en décident autrement. Stéphane Mercier, Hélène Félix, Fabien Thuillot, Tanguy Colas Des Francs sont trentenaires, paysagistes, et accessoirement adeptes de la coloc’. Ils ont créé L’association Arrière-cour 93 en mars 2010.

Il a fallu négocier avec le bailleur social patron des lieux, ICF La Sablière, lequel a signé une convention avec la SNCF, propriétaire de l’arrière cour. Il y a eu quelques coups de pouce financiers : 500 euros au départ, via L’École normale sociale de Torcy, puis 2000 euros, via le bailleur. On a alors déblayé, remplacé le béton par de la terre, récupéré de quoi créer des jardinières.

JPEG - 53.3 ko
Un jardin est implanté au pied de la tour.

L’idée d’arrière-cour 93 ? Créer un lieu partagé par les 800 habitants de la tour et un jardin, évidemment. « Ici c’est comme un village, raconte Hélène Félix. Pour le moment nous avons environ 40 foyers qui ont adhéré à l’association. Mais nous avons aussi noué un partenariat avec espace public 93. » Ses locaux sont à deux pas du jardin, au rez de chaussée de l’immeuble : on y fait de l’alphabétisation, des femmes s’y réunissent pour tricoter et les enfants profitent d’une ludothèque.

Depuis le printemps dernier une série d’événements festifs a ponctué la vie de l’arrière cour : Fête du printemps, Fête des voisins, couscous partagé, création de mini jardins par les enfants. Côté jardin, il reste à faire : le lieu est ouvert à tous les vents, la terre est sèche, seuls les pavots de californie, les iris et les coquelicots sont à la fête. Au centre, une pelouse peine à grandir mais bon, chaque événement amène du monde : « En moyenne 150 à 200 personnes », précise Hélène Félix.

JPEG - 45.1 ko
La Fête des voisins fait aussi la part belle aux musiciens.

Ce dimanche 29 mai 2011, ils sont une petite centaine qui vont et viennent, sans compter les timides qui s’accoudent aux fenêtres ou prennent des photos avec leur portable. À leurs pieds, les danseurs de Capoeira Viola, une association de la Chapelle, venue en voisine faire le spectacle. Au programme : défis, équilibre et esquive. L’ombre est enfin tombée sur le jardin. Et à la fraîche, place à la musique.

Arrière-cour 93, signe des temps, est en situation précaire. Début 2012, les travaux du nouveau quartier Chapelle international vont débuter et la concession du terrain va s’interrompre. Une zone piétonne et une piste cyclable devrait courir le long de l’immeuble en lieu et place de l’arrière cour. Qu’importe, l’association a de l’ambition : pendant les travaux, être le porte parole des habitants ; après les travaux, passer d’association d’immeuble à celle de quartier. À l’image d’Ecobox, le bois Dormoy et le jardin d’Alice, Arrierecour93 donne de la graine à la Chapelle. Il faudra pour elle retrouver un autre espace, un autre terrain. Avis aux amateurs !

Arrierecour93@gmail.com

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes