samedi 25 mars 2017| 23 riverains
 

Le bal du 14 juillet 1938 à Montmartre

Le 14 juillet, c’est une histoire de réjouissances et de beaux uniformes. François Gabriel, le photographe montmartrois qui, de 1914 à la fin des années cinquante, a photographié les habitants de son quartier et les touristes de passage sur les escaliers de la rue Muller, n’a pas manqué d’immortaliser les deux piliers de la fête nationale. Voici la suite du dossier consacré aux images d’un photographe témoin d’une époque où les clichés étaient rares.

Si vous reconnaissez un proche, si vous souhaitez publier vos vieilles photos du 18e arrondissement sur le site dixhuitinfo.com, contactez-nous.

JPEG - 203.4 ko
14 juillet 1938. François Gabriel.
JPEG - 206.4 ko

François Gabriel était un homme facétieux. A moins qu’il ne fût une sorte de magicien, capable d’apparaître et de disparaître sur l’un ou l’autre de ses clichés comme bon lui semblait. Un coup j’y suis, un coup j’y suis pas. Les esprits cartésiens sont en droit de penser que le photographe avait surtout bien préparé son coup, en demandant aux membres du Comité des fêtes de Montmartre de prendre, et de tenir, une pose identique sur les deux photographies. Mais, qui a déclenché l’obturateur ? Décidément, Gabriel avait plus d’un tour dans son sac. On a donc bien rigolé, ce 14 juillet 1938. Le bal commençait bien.

JPEG - 370.5 ko

Puisque l’heure est aux armées, profitons-en : les soldats ont aussi posé pour François Gabriel. Son frère, en particulier. Avant, puis pendant la guerre 14/18. Le costume diffère, mais il présente plutôt bien, le frangin : svelte, digne, le regard franc, sans la pipe, aucun doute, c’est le même homme sur les deux photographies. Malheureusement, il perdra la vie au combat, le 25 décembre 1914.

JPEG - 290.3 ko

François Gabriel n’a pas échappé à la mobilisation. En 1914, le photographe, né en 1883 à Montmartre, est parti à la guerre comme infirmier, après avoir transformé une partie de l’appartement familial, situé au premier niveau de l’escalier de la rue Muller, en laboratoire photo professionnel (ci-dessous, à gauche).

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes