dimanche 30 avril 2017| 30 riverains
 

Une fresque raconte l'histoire des pompiers de Montmartre

Une grande fresque représentant l’histoire des pompiers du 18e arrondissement de Paris, a été dévoilée, vendredi 21 janvier 2011, dans la caserne Montmartre. Sa conception entre dans le cadre du bicentenaire de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, née en septembre 1811.

Entre deux missions, les pompiers prennent aussi le temps du retour en arrière. Ceux du centre de secours Montmartre, dans le 18e arrondissement de Paris, ont dévoilé, vendredi 21 janvier 2011, une fresque qui raconte l’histoire de leur caserne. Du véhicule incendie tracté par des chevaux, au moderne camion « pompe tonne », de l’évolution des tenues au développement des pratiques sportives, le tableau, dix mètres, raconte une véritable saga.

La caserne date de 1901. Au fil du temps, son architecture a changé. La fresque, réalisée par Frédéric Poirey, en témoigne. Un incendie, forcément, est à l’origine de sa création. Celui des établissements Godillots (l’inventeur des souliers pour soldats) en juillet 1895, rue Rochechouart, dans le 9e arrondissement. « Le sinistre, raconte le capitaine Jourdan, commandant d’unité de la 9e compagnie, permet de constater que les centres de secours implantés au centre de Paris sont trop éloignés les uns des autres et que leur matériel est insuffisant. »

JPEG - 44.1 ko
Bâtie sur une ancien cimetière communal, la caserne Montmartre date de 1901.

Cinq mois passent et le préfet de la Seine lance un concours pour la construction d’une caserne à Montmartre. Elle sera bâtie sur un ancien cimetière communal. Son histoire est triste et joyeuse. La peinture évoque le bal du 14 juillet. Une tradition née à Montmartre en 1937. Mais elle rend aussi hommage aux quatre pompiers tués au feu depuis sa création. Pour Mikaël Jourdan, « cette réalisation possède un rôle de citoyenneté auprès des nombreux enfants qui visitent nos locaux et de nos jeunes recrues afin de les ramener à leur devoir de mémoire. Qu’ils sachent d’où nous venons ».

La fresque, dont l’encadrement est constitué de fragments des rampes d’escalier, « sur lesquelles les mains de nos anciens ont glissé et qui témoignent encore des impacts des manœuvres quotidiennes », souligne le gradé, lance les festivités du bicentenaire de la BSPP (Brigade des sapeurs-pompiers de Paris). Le 18 septembre 1811, un décret impérial de Napoléon 1er, confie l’organisation de la lutte contre le feu dans la capitale à un corps militaire : le Bataillon de sapeurs-pompiers de Paris. Un incendie survenu un an plus tôt lors d’un bal donné en l’honneur de son mariage a motivé sa décision. Le feu avait tué une dizaine de personnes.

Missions, effectifs, hiérarchie, tout sur la caserne Montmartre en suivant ce lien : Plein feu sur les pompiers de Montmartre

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

3 commentaires
  • Excellente initiative 31 janvier 2011 23:08, par Cheyenne

    Peux t-on avoir l’adresse et les heures de visites s’il vous plaît.
    Cordialement
    Kymberly Lefèvre

    Répondre

    • Excellente initiative 31 janvier 2011 23:46, par dixhuitinfo.com

      Nous ne sommes pas en mesure de vous dire si des visites privées sont organisées par les pompiers de Montmartre pour voir cette fresque.

      Nous allons nous renseigner et vous tenons au courant...

      Cordialement

      dixhuitinfo.com

      Répondre

      • Excellente initiative 9 février 2011 00:28, par Dixhuitinfo

        La réponse du capitaine Jourdan, de la caserne Montmartre : le centre de secours est ouvert à quiconque se présente au standard. Il n’existe pas de visite guidée officielle de la caserne (horaires, durée...) mais nous serons toujours disponible pour apporter les explications ou renseignements nécessaires à quiconque s’intéresse au sapeurs pompiers de Paris et plus particulièrement à la caserne de Montmartre.

        Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes