mardi 22 août 2017| 296 riverains
 

Le collège Aimé Césaire inauguré et baptisé

En fonction depuis la rentrée 2010, le nouveau collège Aimé Césaire, dans le 18e arrondissement de Paris, a été officiellement inauguré et baptisé, jeudi 2 décembre 2010. L’établissement préfigure le nouvel aménagement de la Zac Pajol, dans un quartier en renouveau.

Situé au cœur du programme d’aménagement de la ZAC Pajol, le collège est ouvert depuis la rentrée de septembre 2010. Mais il a officiellement été inauguré et baptisé, jeudi 2 décembre 2010. Depuis, le collège Aimé Césaire, poète et homme politique français, né en Martinique en 1913 et disparu en 2008, accueille cette année 80 élèves : quatre classes de sixième (dont une classe pour les enfants en difficulté scolaire et une classe pour les enfants handicapés) et une classe de cinquième.

La plupart des jeunes élèves étaient rassemblés dans le préau lumineux pour assister aux discours et à l’hommage rendu à l’écrivain, chantre de la négritude et de l’anticolonialisme, en présence de son petit fils, Christophe Césaire. Des extraits de poèmes ont été lus à l’assemblée, composée d’enseignants, de femmes et d’hommes politiques du 18e arrondissement et de la Ville de Paris. Au premier rang desquels figurait son maire, Bertrand Delanoë.

« Dans ce collège, nous allons organiser le temps scolaire différemment et apporter davantage de cohérence à l’enseignement, a expliqué Patrick Gérard, recteur de l’académie de Paris. L’après-midi sera en priorité consacré aux pratiques du sport et des activités culturelles ; les mathématiques et les Sciences et vies de la terre (SVT) seront rassemblée en une seule matière scientifique ; un espace numérique de relations avec les parents sera mis en place. »

« Dans ce quartier en pleine évolution, le collège Aimé Césaire était particulièrement attendu par les habitants et les élèves », a rappelé Daniel Vaillant, maire du 18e. Avant de saluer à nouveau « la beauté » d’un établissement construit dans les bâtiments des anciennes messagerie des douanes. Les enfants nés du baby-boom de l’an 2000, nombreux dans l’arrondissement, bénéficient en effet d’un collège lumineux et plutôt bien conçu. Bon présage ?

Lire aussi : Un premier bilan de la rentrée des classes 2010, dans le 18e

Portfolio

L'architecture originale du collège Aimé Césaire. L'intérieur est lumineux. La cour de récréation. Avant l'inauguration... Le maire de Paris, Christophe Césaire et Daniel Vaillant écoutent un poème de (...) Couverture médiatique. Le collège Aimé Césaire est né.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

1 commentaire

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus