mercredi 29 mars 2017| 22 riverains
 

Blocus du lycée Rabelais

JPEG - 103.7 ko
Les filières d’enseignement général sont les plus touchées.

Une vingtaine d’élèves de seconde et première du lycée Rabelais, porte de Clignancourt, ont bloqué, hier, les accès de l’établissement afin de protester contre les milliers de suppressions de poste dans les collèges et lycée prévues la rentrée prochaine. « On laisse seulement entrer les terminales, car ils passent leurs oraux du bac, » souligne Sarah, élève de première STSS (Sciences et techniques sanitaires et sociales).

Le lycée d’enseignement général et technologique Rabelais, spécialisé dans les filières paramédicales et sociales, accueille 800 élèves. « Quatre ou cinq postes d’enseignants en matières générales seront supprimés l’année prochaine, déplore Nawel, elle aussi en première ST2S. Les classes sont déjà surchargées et les résultats au bac sont déplorables. Dans une telle situation, comment apprendre dans de bonnes conditions ? »

« Des filières ferment régulièrement à Rabelais, surtout celles d’enseignement général, confirme un professeur d’histoire géographie. Cette nouvelle loi fragilise davantage le lycée. » Avant les vacances, le lycée avait été bloqué deux semaines. Ce matin, l’établissement a de nouveau été bloqué. « Nous tiendrons jusqu’à ce que le ministre Darcos change d’avis, » affirment les grévistes de Rabelais, dont une centaine avait manifesté hier dans Paris.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes