lundi 24 avril 2017| 16 riverains
 

Essence ou gazole ? Le point dans le 18e arrondissement

La station Total de la Porte de Clignancourt, dans le 18e arrondissement de Paris, est la seule, lundi 25 octobre 2010, à disposer de gazole. Dans les autres stations-service, il ne reste que de l’essence. Pas beaucoup mieux, donc, que vendredi dernier. Le point et reportage.

Le blocage des raffineries se poursuit et de nombreuses stations-service manquent d’essence et de gazole. Celles du 18e arrondissement de Paris sont toujours touchées, lundi 25 octobre 2010.

JPEG - 67.3 ko
« Un camion nous a livré 5000 litres de gazole cette nuit. Ce matin, à 5h30, il n’y avait plus rien ! »

« Nous n’avons plus de gazole depuis samedi dernier, constate Philippe, employé d’E.A.R, rue Ordener. Il nous reste seulement du sans-plomb 98. Mais ce soir, si nous ne sommes pas livrés, les stocks seront vides. » La situation est semblable pour la station Esso de la rue de la Chapelle, qui manque de gazole depuis vendredi 22 octobre. « Nous avons seulement du sans-plomb 95 », note l’employé.

Seule la station Total de la porte de Clignancourt est plus chanceuse. Ce lundi, elle dispose d’essence… et de gazole ! La station essence bénéficie donc du dispositif de livraison prioritaire qui lui faisait défaut vendredi 22 octobre. « Normalement, on doit toujours être livré, précisait alors Chafik, employé de chez Total. Mais on n’a pas eu de livraison depuis deux jours. Il reste de l’essence pour aujourd’hui. Mais si les camions ne viennent pas, demain, tout sera vide. »

Ce vendredi, deux policiers à moto venaient s’approvisionner Porte de Clignancourt. « Nous disposons de fonds spéciaux pour les services de la mairie, la police, les pompiers », expliquait Chafik. En tout, 4 000 litres de gazole et 3 000 d’essence. Pour les particuliers, cependant, si les cuves d’essence étaient encore pleines, le gazole, lui, était épuisé.

JPEG - 65.1 ko
« Normalement, on doit toujours être livré. Mais on n’a pas eu de livraison depuis deux jours. Il reste de l’essence pour aujourd’hui. Mais si les camions ne viennent pas, demain, tout sera vide. »

Station Esso, Boulevard de la Chapelle. Casque à la main, un jeune interpellait les passants : « Vous n’avez pas un ou deux euros, mon scooter est en rade, je n’ai plus d’essence ? » Dans son petit local, au milieu des cannettes et des barres chocolatées, l’employé de la station restait calme : « Il me reste 700 litres de sans-plomb 98. Ça part moins rapidement. Par contre, un camion nous a livré 5 000 litres de gazole cette nuit, et à 5h30 ce matin, il n’y avait plus rien. Normalement, on écoule seulement 3 500 litres par jour ! »

Station Total, Boulevard de la Chapelle. « Nous, nous n’avons que 15 000 litres de sans-plomb 95. Pour ça, il n’y a pas de rupture. Mais depuis hier, plus de gazole ! », constatait l’employé. Pendant que ce dernier était interrogé, un automobiliste déplaça les plots orange qui empêchaient l’accès aux pompes de gazole, et commença à se servir. « Attendez, vous me dîtes qu’il n’y a plus de gazole, et qu’est-ce qu’il fait, lui ? », demanda, agacé, un autre automobiliste.

« Il a pris sur le fond de réserve (300 litres environ), répondit l’employé. Normalement, on ne doit pas y toucher. Sinon, quand les camions nous livrent et qu’il n’y a plus rien dans la cuve, une fumée dangereuse se dégage et il faut une heure pour tout remettre en route. Pour ce coup-là, je n’ai pas été attentif. » Le chanceux vint payer et s’excusa : « Je n’ai pas compris le panneau, je ne connais pas le français. » « Et pour moi, juste un ou deux litres ? », interrogea l’autre automobiliste. Mais l’employé resta ferme. Pas question de s’attaquer au fond de réserve. Il fallait attendre la livraison.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes