dimanche 26 mars 2017| 63 riverains
 

La success story du poulet frit dans le 18e arrondissement

Deux nouveaux restaurants fast-food spécialisés dans le poulet frit se sont installés, au cours des quatre derniers mois, le long du boulevard Ornano, dans le 18e arrondissement de Paris. Un quartier qui compte déjà deux KFC. Le poulet frit rencontre ainsi un vrai succès. Comment l’expliquer ?

Il suffit de sortir des stations de métro Château Rouge ou porte de Clignancourt aux heures des repas pour s’en rendre compte. Les restaurants de l’enseigne américaine Kentucky Fried Chicken (KFC) situés à ces endroits attirent beaucoup de monde. Et les restaurants fast-food spécialisés dans le poulet frit sont nombreux dans le 18e arrondissement de Paris.

Sur l’axe que forment les boulevards Barbès et Ornano, entre la station de métro Barbès-Rochechouart et celle de la porte de Clignancourt, on en trouve quatre. Deux KFC donc, mais aussi deux concurrents : Occo Chicken et All Fried Chicken, qui ont ouvert au cours des quatre derniers mois.

« Supporters du poulet »

Sur ses dix restaurants parisiens, KFC en possède deux dans le 18e. Un troisième se situe aux portes de l’arrondissement, place de Clichy. Alors comment expliquer cette implantation ? Le contexte culturel du 18e arrondissement y est pour beaucoup, notamment par l’importante population d’origine africaine.

« On a pris l’habitude de manger du poulet avec nos parents », explique Andrew Okiemy, un habitué du KFC de Château Rouge. Ce jour-là, il est venu avec deux amis, les frères Junior et Van Ntsika, qui se disent « supporters du poulet ». « On apprécie que la nourriture soit épicée, précisent-ils, ce qui n’est pas le cas dans d’autres enseignes de restauration rapide ».

Le prix est aussi un argument. Ces restaurants proposent en effet des formules familiales, facilement partageables et pour un coût plus abordable. « Par rapport à mes avoirs, le prix est élevé, note Modibo Kane Diallo, un ouvrier du bâtiment, qui vient au moins une fois par semaine au KFC. Mais comparé à la concurrence, ajoute-t-il, c’est une bonne affaire. »

De la viande hallal ?

JPEG - 64.1 ko
All Fried Chicken arbore l’étiquette Hallal sur sa devanture. Une stratégie différente de KFC.

Le succès de ces restaurants s’explique aussi par la viande certifiée hallal qui est souvent proposée au client. Sur leurs devantures, cette étiquette est mise en avant. Du moins pour Occo Chicken et All Fried Chicken, ce dernier s’en vantant d’ailleurs clairement sur son site Internet : « Né en 1984, All Chicken ne cesse d’augmenter ses ventes grâce à l’étonnant potentiel du marché hallal en France ».

Mais KFC, lui, se montre plus discret sur cet aspect. Pas d’étiquette « hallal » sur ses vitrines. Sur le sujet, la chaîne américaine reste opaque, comme le confirme cette enquête de Rue89.

En juillet 2011, le site internet de la société en France ne répond pas directement à la question : « Les futurs partenaires fournisseurs de KFC France ne bénéficient pas de certification hallal ». Qu’en est-il de ses actuels fournisseurs ? KFC n’a pas donné suite à nos demandes d’interview.

Mais comme l’explique Rue89, l’enseigne communique peu sur le sujet car elle ne veut pas « être étiquetée "restaurants pour musulmans" et se priver des autres clientèles ». Une stratégie différente de celle de ses concurrents sur le marché des amateurs du poulet frit du 18e arrondissement. Qui ne l’empêche pas de rencontrer un fort succès.

Quelques repères sur KFC
KFC a été crée en 1952, à Louisville, dans le Kentucky, aux Etats-Unis. Les 15 000 restaurants de la chaîne américaine sont répartis dans 109 pays. Mais rien qu’aux Etats-Unis, 5200 KFC sont implantés. En France, l’enseigne est présente depuis 1991. Elle emploie 1800 personnes, qui servent 20 000 clients par jour. En 2007, KFC France a réalisé un chiffre d’affaires de 78,7 millions d’euros. Tandis qu’au niveau mondial, en 2008, KFC a engrangé 11 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes