jeudi 31 juillet 2014| 18 riverains
 

La meilleure baguette de Paris 2012 est rue Ordener

Sébastien Mauvieux a ouvert sa boulangerie rue Ordener voilà trois ans.

Sébastien Mauvieux, boulanger au 159, rue Ordener, a reçu, mercredi 2 mai 2012, le grand prix de la meilleure baguette de Paris. Ce trophée est décerné pour la troisième année consécutive à une boulangerie du 18e arrondissement de Paris.

Mais quel est donc le secret de la meilleure baguette de Paris ? C’est à Sébastien Mauvieux, vainqueur du grand concours de la meilleure baguette de Paris qu’il faut le demander. « À vrai dire je ne sais pas vraiment, explique-t-il, mais tout le monde me pose cette question depuis ce matin. » Car en cette journée un peu spéciale, jeudi 3 mai 2012, le jeune boulanger est très sollicité. Le téléphone ne cesse de sonner et les journalistes se pressent devant la boulangerie du 18e.

En plus de cette célébrité soudaine, l’artisan de 37 ans recevra un chèque de 4000 euros et va devenir, pour une année, le boulanger officiel du vainqueur de l’élection présidentielle de ce dimanche 6 mai. Il livrera une quinzaine de baguettes à l’Élysée chaque matin. Comme tous les ans, un jury composé de professionnels et d’amateurs a dégusté les baguettes issues de 168 boulangeries parisiennes en compétition. Pour sélectionner la meilleure d’entre elles, cinq critères : le goût, la cuisson, l’aspect, l’odeur et l’alvéolage.

JPEG - 53.6 ko
Sébastien Mauvieux va livrer ses baguettes au palais de l’Elysée pendant un an.

Les pieds sur terre

Et si la boulangerie du 159, rue Ordener, n’est ouverte que depuis trois ans, le boulanger n’en est pas à son coup d’essai. Sébastien Mauvieux a tenu une boulangerie durant huit ans à Meudon, en banlieue parisienne. Ville qu’il a quitté en 2009 pour le 18e : « J’en avais fait le tour. J’avais envie de changement », explique-t-il.

C’est d’ailleurs à Meudon qu’il a remporté, en 2006, le troisième prix du meilleur artisan des Hauts-de-Seine. Il a également été classé plusieurs fois au concours du meilleur croissant d’Ile-de-France : « Les coupes que j’ai gagnées sont toutes dans un carton, mais celle que je recevrai pour le prix de la meilleure baguette, je pense l’exposer dans la boulangerie et pas la mettre dans une boîte. »

En 2012, Sébastien s’est présenté au concours de la meilleure baguette pour la troisième fois. « J’ai réalisé la même baguette que l’année dernière, la même qu’hier et je referai la même demain » : une baguette bien cuite, croustillante, bien alvéolée et élaborée dans la tradition, en prenant son temps. Ravi de cette récompense, il garde cependant les pieds sur terre. « Ce prix ne va pas changer mon travail au quotidien. Il va sûrement attirer des curieux, mais je ne suis pas sûr de les fidéliser en tant que clients. »

Des clients satisfaits

Les habitués de la boulangerie ne sont pas surpris par cette récompense. Jacques Leroi, habitant du 18e depuis des années allait de l’autre côté de la rue pour acheter son pain avant l’installation des Mauvieux. « Le pain est un peu plus cher ici mais il est meilleur, mieux cuit », affirme-t-il. Un avis que partage Marie-Claude Denizot, autre habituée du 159, rue Ordener : « Ici il y a du choix et c’est bon alors que dans certaines boulangeries du quartier, le pain est immangeable, au bout de quelques heures il est tout sec. »

Il se confirme que les baguettes du 18e sont les plus savoureuses de Paris. Voilà trois années de suite que le prix revient à un boulanger de l’arrondissement. En six ans, cinq boulangers du 18e ont été primés. Et Sébastien Mauvieux s’en rendra compte par lui-même, gagner le prix de la meilleure baguette, ça rapporte. Les lauréats des années précédentes ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de 30 à 50%.

Lire aussi :
- La meilleure baguette de Paris reste montmartroise
- Djibril, meilleure baguette de Pairs, secrets de fabrication

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

4 commentaires

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com