mercredi 22 octobre 2014| 182 riverains
 

La meilleure baguette de Paris reste montmartroise

Le boulanger lauréat du grand prix de la baguette vit dans le 18e arrondissement depuis presque trente ans.

Le grand prix 2011 de la meilleure baguette parisienne a été attribué, pour la deuxième année consécutive, à une boulangerie du 18e arrondissement de Paris. Le gagnant est Pascal Barillon, patron de la boulangerie Au Levain d’Antan, rue des abbesses, à Montmartre.

Quatre-vingt-dix centimes de bonheur. Voilà ce qu’il faut débourser pour gouter la meilleure baguette parisienne. Pascal Barillon, gérant de la boulangerie Au Levain d’Antan, 6 rue des Abbesses, dans le 18e arrondissement de Paris, vient de remporter le grand prix 2011 de la meilleure baguette parisienne. Cette récompense gratifie pour la deuxième année consécutive une boulangerie du 18e et, une nouvelle fois, une baguette de la rue des abbesses. Pascal Barillon ne cache pas son immense fierté. Il souhaite partager cette récompense avec toute son équipe.

Ce prix couronne une vie consacrée au travail du pain. Né en 1958, à Chatillon-Coligny, dans le Loiret, fils d’un tapissier, Pascal Barillon a commencé comme apprenti à 16 ans. Il arrive à Paris en 1984 comme gérant d’une boulangerie, porte de la Chapelle. C’est le début d’une relation fusionnelle avec le 18e arrondissement. En 1988, à 30 ans, il devient gestionnaire de la boulangerie Au Levain d’Antan, rue des Abbesses.

GIF - 59.6 ko
« Ce prix récompense toute une équipe », dit le boulanger.

« Je suis tombé un peu par hasard dans cet arrondissement, mais ce n’est plus un hasard si j’y suis encore, confie Pascal Barillon. Je me sens vraiment bien ici, il y a un microclimat agréable et particulier dans la rue des Abbesses ». Favorable au bon pain, sans doute. Et pourtant, ce mardi 3 mai 2011, à 18h10, il croyait à une blague quand il a reçu l’appel l’informant de sa victoire : « On fait souvent la fête dans le quartier et parfois on se fait des canulars entre nous, j’ai eu besoin de quelques minutes pour y croire vraiment »

Meilleure baguette parmi 174 baguettes parisiennes, cela risque de faire tourner la tête. Mais Pascal Barillon reste humble et garde les pieds sur terre : « Je suis vraiment content pour la clientèle du quartier, mais c’est surtout une reconnaissance pour un métier magnifique. » L’année dernière, sa baguette avait terminée troisième. Cette année, pour enlever le concours, le boulanger a encore affiné le processus de fabrication, « notamment le temps de pointage, indispensable à une bonne fermentation de la pâte pour obtenir un goût plus prononcé. »

Le 12 mai 2011, lors de la fête du pain, il recevra son prix et un chèque de quatre milles euros au passage. Il aura aussi le privilège de livrer le pain au couple Sarkozy pendant un an. Un prix qui risque de changer la vie de cette petite boulangerie parisienne car les précédents gagnants ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de 30 % à 50 %.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

2 commentaires

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com