mercredi 26 avril 2017| 28 riverains
 

Courriers recommandés et controversés au métro Simplon

Plusieurs syndicats et partis de gauche ont manifesté, lundi 26 octobre 2009, leur opposition à la distribution des courriers recommandés au métro Simplon, dans le 18e arrondissement de Paris. La Poste et la Ratp défendent « un nouveau service » et insistent sur son « caractère expérimental ».

Décidemment, la Poste fait recette ces jours-ci. Après la votation citoyenne du dimanche 3 octobre 2009, au cours de laquelle deux millions d’usagers s’étaient prononcés contre le changement de statut d’un service public auquel ils sont particulièrement attachés, une cinquantaine de militants politiques et syndicaux se sont donnés rendez-vous, lundi 26 octobre en fin de matinée, devant la sortie du métro Simplon, dans le 18e arrondissement de Paris. L’ensemble des partis de gauche entendait ainsi dénoncer le début de l’expérience conjointe Ratp-La Poste, qui consiste à délivrer des lettres recommandées au métro Simplon, tous les jours, de 6h30 à 23h30.

JPEG - 38.6 ko
« Distribuer des recommandés dans le métro relève de la provocation, » s’est indigné Olivier Besancenot, porte-parole du NPA.

« C’est de la provocation, s’est indigné Olivier Besancenot, porte-parole du NPA (Nouveau parti anticapitaliste), venu en voisin. À l’heure où la Poste supprime quatre postes de guichetier à Château Rouge et où il est question de privatiser ce service public, ce n’est pas le moment de mélanger les genres. Nous sommes opposés au projet de recommandés postaux dans le métro. » Sylvain Garel et Pascal Julien, élus Verts du 18e arrondissement, étaient plus nuancés. « Jouer la synergie de certains services publics, pourquoi pas, mais est-ce bien le moment ? » s’interrogeait le premier. Et le second renchérissait : « Au lieu de s’embarquer dans cette expérience, la Ratp devrait plutôt ouvrir une sortie supplémentaire métro Château Rouge. Les bousculades s’enchaînent au quotidien. Un jour, on relèvera un mort. »

JPEG - 45.7 ko
A ce jour, 40 personnes ont décidé de retirer leurs recommandés métro Simplon.

Les militants, au premier rang desquels figurait aussi Razzi Hammadi, secrétaire national du PS, chargé des services publics, n’ont pas manqué l’occasion qui leur était offerte de rebondir sur la votation citoyenne du 3 octobre 2009. « Le gouvernement a refusé d’entendre l’opposition des usagers au changement de statut de la Poste. Nous lui envoyons donc une sorte de piqûre de rappel. » Et d’inviter les passants à signer des cartes postales adressées au président de la République, demandant notamment « le respect de la votation citoyenne et un référendum sur l’avenir de La Poste. » Accrochées à des ballons jaunes et bleus, plusieurs missives ont directement pris la voie des airs pour une destination symbolique, le palais de l’Elysée.

Dans la station, le directeur et la responsable Espace et Service de la ligne 4 du métro, Anne Goasdoue, accompagnés de l’attachée de presse de l’entreprise, attendaient la cohorte de journalistes de pied ferme. « Nous proposons un nouveau service aux clients : à l’heure actuelle, une quarantaine d’entre eux ont décidé de retirer leurs courriers recommandés à la station Simplon, » ont-ils assuré (le secteur concerné représente un potentiel de 12000 habitants). Interrogés sur le sujet, certains usagers semblaient dubitatifs. « A t-on la garantie d’avoir les moyens humains derrière ? » a demandé l’un d’eux. « Un bilan sera dressé tous les mois. Au terme des six mois d’expérimentation, une décision sera prise quant à sa pérennisation et son extension, » a expliqué le directeur de la ligne.

JPEG - 42.4 ko
Les premières cartes postales demandant un référendum sur l’avenir de La Poste ont pris la direction de l’Elysée accrochées à des ballons.

D’après les responsables de la Ratp, les agents de la station Simplon chargés de délivrer les recommandés sont volontaires. « Ils ont été formés, souligne Anne Goasdoue, et ont signé une charte relative au secret de la correspondance. » De leur côté, les syndicats parlent de « volontaires forcés, appâtés par la promesse d’évolutions de carrières rapides ». Reste une question : pourquoi Simplon ? Cette petite station n’est pas l’endroit rêvé pour attendre son recommandé : inaccessible aux handicapés, elle est régulièrement balayée par un courant d’air à décorner les bœufs. Bizarrement, personne ne sait vraiment. Est-ce parce que les bureaux de postes du secteur sont régulièrement engorgés ? La Ratp ne dément pas, sans confirmer. La CGT Ratp avance une autre hypothèse : « La population du coin est cosmopolite et vit la nuit… » CQFD.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes