mercredi 18 octobre 2017| 20 riverains
 

Chroniques de Château Rouge : à Barbès, la prière est dans la rue

Tous les vendredis, plusieurs centaines de musulmans prient à même la rue, et par tous les temps, entre les métros Barbès-Rochechouart et Château-Rouge, dans le 18e arrondissement de Paris.

La mosquée de la rue Polonceau, toute proche, affiche en effet complet depuis des années. L’ouverture, en 2012, de l’Institut des cultures d’islam et de ses deux mosquées, permettra aux fidèles de pratiquer leur culte à l’abris, dans des lieux adaptés.

Riverain du quartier, le réalisateur Etienne de Clerck témoigne, dans son nouveau film publié dans ses Chroniques de Château Rouge, d’une situation singulière, source potentielle de conflits avec le voisinage.

Voir la vidéo sur www.chroniques-chateaurouge.com

Lire aussi sur dixhuitinfo : L’Institut des cultures d’islam, mosquée des temps modernes.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

2 commentaires
  • La mosquée n’affiche pas complet depuis des années. J’habite le quartier depuis 1970, et à l’époque tous les fidèles auraient tenu dans une cuisine parisienne. Il y a clairement un mouvement d’affichage et de propagation. (visible aussi sur certains stands forains dans le quartier). Mais aussi tout le monde n’a pas la même perception de l’espace public. Certains estiment qu’il doit rester à disposition de tout le monde, d’autres que c’est un espace à accaparer le plus possible puisqu’il est libre et gratuit. C’est aussi une source de conflit.

    Répondre

  • La priere doit rester dans l espace privé et non pas publique . Et pui s il y a tro.p de monde , il faut faire non pas un appel a la priere mais deux .. Pourquoi devrions nous accepter cela ? miclucas

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes