vendredi 28 avril 2017| 31 riverains
 

Le CIM toujours dans l'impasse

Alors que le délai se fait de plus en plus en pressant pour le CIM, qui doit rendre les clefs de ses locaux de la rue Doudeauville jeudi 13 octobre 2011, aucune solution ne semblait être trouvée mardi 11 au soir.
La semaine dernière, mercredi 5 octobre 2011, l’école de musique organisait une conférence de presse pour attirer l’attention des médias et de la Ville de Paris sur sa situation critique en matière d’hébergement. Le propriétaire du batiment, une société civile immobilière constituée par la Régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP) et la Caisse des dépôts et consignations (CDC), souhaite libérer les lieux afin de réaliser une opération immobilière

Lors du conseil d’arrondissement du 10 octobre 2011, un nouveau vœu a été déposé à l’initiative du groupe communiste, à l’attention du maire de Paris. « Nous souhaitions remettre la pression sur la ville. Il ne reste plus beaucoup de temps ; la situation est difficile pour le CIM », explique Ian Brossat, président du groupe communiste. Le vœu a été adopté à l’unanimité par le conseil d’arrondissement du 18e.

Le CIM est hébergé dans les locaux de la rue Doudeauville depuis 1978.

Lire aussi :
Le CIM, école de jazz du 18e, fait de la résistance
Le CIM, institution musicale du 18e, en péril
L’école de jazz du CIM menacée par une opération immobilière


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes