lundi 25 septembre 2017| 11 riverains
 

Un vide-grenier au profit des animaux rue Marx Dormoy

La cour du 65 rue Marx Dormoy, lors du vide-grenier en 2010.

Le syndic du 65 rue Marx Dormoy organise, dimanche 25 septembre 2011, un vide-grenier au cours duquel les enfants de l’immeuble vendront leurs jouets au profit de la Fondation 30 millions d’amis. Une bonne raison d’aller y faire un tour.

Une brocante pas tout à fait comme les autres. Les enfants qui participent au vide-grenier organisé par le syndic (réunion de co-propriétaires) du 65 rue Marx Dormoy, dans le 18e arrondissement de Paris ont pris une décision originale : cette année, ils reverseront la totalité du produit de leurs ventes à la Fondation 30 millions d’amis. « Les enfants qui vivent dans l’immeuble ont tous un lapin, un chat ou un chien, explique Nadia Berchon habitante de l’immeuble. Ils ont décidé d’agir en faveur des animaux. »

Organisé dans la cour depuis 2007, le vide-grenier rassemble la cinquantaine d’habitants de l’immeuble. Le stand des enfants, une dizaine de filles, âgées de 13 ans, est traditionnellement le plus fréquenté de la brocante. « Elles ont beaucoup de succès, souligne Nadia Berchon. L’année dernière, elles ont récolté 400 euros. Elles vendent leurs vieux jouets, dont beaucoup de poupées. »

« Ces enfants ne manquent de rien, c’est important qu’ils se soucient des autres, poursuit Nadia Berchon, qui vit dans le quartier Marx Dormoy depuis trente ans. Lors du tsunami qui a ravagé le Japon, elles ont récolté des vêtements pour les sinistrés. » Les yeux ouverts sur le monde, les petites citadines du 65 rue Marx Dormoy ont de la suite dans les idées.

Vide-grenier de 10 à 18h
65, rue Marx Dormoy - 75018
M° Marx Dormoy (ligne 12) - Bus 60 et 65 (arrêt Marx Dormoy)
Restauration sur place : sandwichs, parts de gâteaux maisons, salés, sucrés...

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

5 commentaires
  • Un vide-grenier au profit des animaux rue Marx Dormoy 24 septembre 2011 19:54, par Bruno Blum

    C’est la fumée du barbecue qu’on voit ?

    Est-ce comme à la Société Protectrice des Animaux, où l’on mange les animaux pour mieux les protéger ?

    Répondre

  • Un vide-grenier au profit des animaux rue Marx Dormoy 26 septembre 2011 09:55, par Tati

    Il ne s’agit pas ici de juger de ce que l’on mange ou pas mais de saluer le geste d’enfants de 13 ans qui n’ont pas voulu garder l’argent de leur vente de jouets, vêtements etc... pour eux. A 13 ans on a plus envie de s’acheter des gadgets et autres plutôt que de s’occuper d’autrui. C’était une journée ensoleillée et formidable où pendant 8h00 les enfants ont pris du plaisir à récolter des fonds pour protéger et aider 30 milllions d’Amis dans ses actions. Bravo à eux de ne pas être égoïstes et concentrer sur leur petite personne... Je les encourage et j’espère que beaucoup suivront.

    Répondre

  • Un vide-grenier au profit des animaux rue Marx Dormoy 26 septembre 2011 11:29, par Sylvlie

    Très bonne initiative ! Dommage qu’elle ne soit pas suivie par d’autres bonnes volontés. Il suffit de pas grand chose, quelquefois, pour améliorer la vie de nos amies les bêtes qui, rappelons le, ne nous déçoivent jamais, contrairement à certains humains...
    Longue vie à la brocante du 65 rue Marx Dormoy !

    Répondre

  • Un vide-grenier au profit des animaux rue Marx Dormoy 23 octobre 2011 18:45, par le chat noir

    Bravo et mille fois merci ! Quelle belle initiative. Avec la politique menée par l’équipe de Vaillant (qui déteste les chiens), le 18ème est devenu un quartier totalement anti-chiens.

    On a défiguré de petites rues autour de Montmartre avec l’installation de parcs à 2 roues, sans aucune concertation avec les riverains. Quand on voit 100 motos dans une petite rue, on se dit qu’il y a volonté manifeste des services-voirie de la mairie du 18ème, de nuire à la santé des riverains.

    Vous méritez un procès, monsieur le Maire, un procès retentissant ! Les chiens n’ont aucun espace vert dans ce quartier, mais les motos qui asphyxient les poumons des enfants et des presonnes fragiles, oui.

    Le maire du 18ème supporterait-il d’avoir un parc à motos sous ses fenêtres, là-bas dans les beaux quartiers où il réside ?

    Non, n’est-ce pas. Mais nous, pauvres riverains de l’arrondissement le plus sale de Paris, nous devons payer des taxes foncières exhorbitantes, sans aucune contre-partie : pas de promenade verte, pas de jardin pour nos amis chiens, juste de la pollution dans l’air, et c’est tout.

    Pourquoi votre voirie n’installe-t-elle pas des parcs de 2 roues à Barbès ? Ah oui, il vaut mieux mettre ces 2 roues dans les petites rues un peu tranquilles, pour que les habitants deviennent de gardiens de parcs à motos.
    En plus, ils ne payent pas de stationnement. En plus, c’est dangereux... pensez aux incendies. En plus, c’est polluant. Et, bruyant nuit et jour.

    Les chiens, monsieur Vaillant, dont vous interdisez l’entrée jusque dans tous les petits parcs et les cimetières de l’arrondissement, à grand renfort de panneaux rouges, savez-vous qu’ils ont été les compagnons de bien des personnes âgées. Que celles-ci, veuf ou veuve, lorsqu’ils vont se recueillir sur la tombe d’un être cher, aimeraient peut-être y emmener leur fidèle compagnon. Savez-vous aussi, que ces chiens sont envoyés dans les zones où la terre a tremblé, et qu’ils sauvent des vies humaines. Mais vous n’aimez pas les chiens, vous préférez l’Islam et les 2 roues, pauvre de nous.

    Ecoutez un disque de Jean Ferrat, ça vous ouvrira peut-être l’esprit, monsieur le Maire.

    Ah, une dernière remarque... Inutile d’organiser une expo sur la Commune, messieurs de la Mairie du 18ème. L’esprit de la Commune, vous en êtes loin, très loin. Plus près de Thiers et de son esprit réactionnaire, que du peuple qui commence sérieusement, dans le 18ème, à ne plus supporter votre prétention et vos méchants interdits canins.

    Messieurs-dames de la gauche du 18ème, si vous souhaitez garder votre ministère grassement rémunéré, soyez donc, pour commencer, un peu plus humain et laïc.

    Arrêtez de faire des cadeaux (motards, lutte anti-chiens, cadeaux fiscaux aux commerçants, etc)à des gens qui ne voteront jamais pour vous. Nous refusons de payer des Impôts aussi chers, pour vivre dans une telle crasse et totalement brimés avec nos animaux de compagnie.

    Bravo encore à l’initiative de ce syndic de Max-Dormoy.

    Si ce commentaire n’entre pas dans vos oreilles de sourds, nous saurons organiser une grande manifestation de chiens dans le quartier, avec nos feuilles d’impôts exhorbitants plaqués sur nos poitrines. Ou faire jurisprudence, devant les tribunaux.

    Signé : des habitants du 18 en colère, des poulbots à bout !

    Répondre

  • Un vide-grenier au profit des animaux rue Marx Dormoy 25 octobre 2011 15:09, par nathpic

    Je suis bien contente de lire des articles tels que celui-ci, moi qui adore et respecte les animaux ça fait plaisir de voir qu’il y a encore des gens qui font des choses à leur profit.

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes