samedi 25 mars 2017| 24 riverains
 

Un nouveau véhicule pour la Protection civile du 18e

Dans le véhicule, une lumière bleutée permet de rassurer et calmer les blessés.

La Protection civile du 18e arrondissement de Paris a présenté, jeudi 9 février 2012, son nouveau véhicule de premiers secours (VPS) en présence de Daniel Vaillant, maire du 18e, et de Myriam El Khomri, adjointe à la prévention et la sécurité auprès du maire de la capitale.

« Ce camion va vraiment nous faciliter la vie », s’exclame Marion Hingre avec fierté. Cette jeune graphiste de 22 ans est l’une des trente bénévoles à la Protection civile du 18e arrondissement, dont les locaux sont situés 13, rue de Panama. « C’est un confort pour nous mais aussi pour les victimes ». Le véhicule flambant neuf coûte 60 000 euros (70 % financés par la Ville, 30 % par l’association Protection civile).

« Ce matériel est une joie pour les bénévoles et les utilisateurs, explique Daniel Vaillant, maire du 18e arrondissement. C’est un dispositif sécurisant et moderne. » Lors de son discours, le maire a remercié l’engagement des secouristes en précisant : « Ce matériel a un coût mais, ce n’est jamais trop cher pour la sécurité de nos concitoyens. »

JPEG - 34.7 ko
Le nouveau véhicule de la Protection Civile a coûté 60 000 €.

Brancard électrique

Ce nouveau matériel remplace un véhicule vieux de dix ans. « Tout a été pensé pour les secouristes et les victimes », affirme la jeune femme. Au plafond, une lumière bleutée est projetée dans la cabine. Elle permet d’apaiser la victime. L’espace est ergonomique grâce au brancard électrique qui facilite le travail des secouristes lors des premiers soins.

En cette période de grand froid, la Protection civile du 18e arrondissement a beaucoup à faire. Elle parcourt les rues à la rencontre des sans-abris afin de les écouter, les soigner et les diriger vers des centres d’hébergements d’urgence. Elle propose aussi de former aux premiers soins et est présente lors des manifestations.

La Protection civile de Paris
La Protection civile de Paris (PCP) fait partie la Fédération nationale de la Protection civile (FNPC), association reconnue d’utilité publique. Elle compte environ 350 volontaires répartis dans douze antennes au sein de la capitale. Elle a trois missions : le secours aux victimes lors de grandes manifestations ou pour suppléer les pompiers, la formation des Parisiens aux premiers soins et un rôle humanitaire dans l’aide apportée aux SDF de Paris.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes