samedi 21 octobre 2017| 23 riverains
 

Pour ou contre le droit de vote des étrangers ?

La mairie de Paris qui, comme la mairie du 18e, soutient l’opération, fournit les urnes. Cette année, elle a pour la 1ere fois mis 500 panneaux électoraux à disposition.

Une votation citoyenne en faveur du droit de vote et de l’éligibilité des étrangers se tient, jusqu’au 22 mai 2011, dans le 18e arrondissement comme dans l’ensemble de la capitale. Si la mobilisation commence doucement, les organisateurs ont bon espoir d’obtenir une participation en hausse par rapport au dernier scrutin en 2008.

Elle ne se remarque pas au premier coup d’œil. L’urne trône entre des piles de jeans et une rangée de cintres dans la boutique de l’association L’Interloque, quartier Jules Joffrin, dans le 18e arrondissement de Paris. Elle a recueilli 9 bulletins de vote depuis ce matin 10h. Cela n’est pas énorme, mais ce n’est que le début. Lundi 16 mai 2011, le collectif « Votation citoyenne » du 18e a lancé son cinquième scrutin, « pour le droit de vote des étrangers ». C’est symbolique.

Trente-et-un bureaux de vote sont ouverts dans le 18e. Ils permettront aux habitants de l’arrondissement (et même d’ailleurs) de s’exprimer pour ou contre le droit de vote et l’éligibilité des étrangers, extérieurs à l’Union Européenne, aux élections locales. L’action est à rapprocher d’une pétition. C’est un travail de sensibilisation des citoyens. Pour Fanny, de l’association L’Interloque, « c’est un moyen de se rapprocher des gens du quartier tout en créant du débat ». L’association, qui se dit apolitique, ne s’exprime pas sur le fond de la question.

Moins de 6 % de "non" en 2008

Mais, à la différence d’une pétition, la votation permet de comptabiliser les "oui" comme les "non". En théorie du moins. En pratique, c’est un peut différent. « Les gens n’osent pas mettre un bulletin "non" dans l’urne », raconte Hania qui tient la boutique ce jour-là. D’autres ne votent pas pour ne pas voter "non". Souvent ils ne se sentent pas concernés. « Ils ne viennent pas dans la boutique pour voter. »

Un ressenti que ne partage pas Olivier Clément. Président de la section du 18e arrondissement de la Ligue des droits de l’Homme, association qui pilote l’événement, il a l’impression « qu’il y aura plus de "non" cette année ». En 2008, lors de la dernière votation,ils étaient à peine moins de 6% à avoir voter "non", contre 93,33% de "oui". Là, les gens se retiendraient moins d’exprimer leur désaccord. « Peut-être, que c’est le climat du moment... » Comprenez le climat politique et la percée récente du Front national dans les urnes et les sondages.

Objectif politique

L’objectif de la votation est aussi politique. Un travail d’influence sur les partis. « Ce qu’on a en vue, c’est bien entendu l’échéance de 2012, explique Olivier Clément. On demande à ce que cela soit mis dans le programme des candidats et appliqué ». Jusqu’ici, le Parti Socialiste, les Verts et le Front de Gauche, l’ont inscrit. L’application est une autre étape. Le droit de vote des étrangers aux élections municipales était l’une des 110 propositions de François Mitterrand. Elle n’a pas aboutie. En janvier 2010, le PS a déposé une proposition de loi en faveur du vote des étrangers extra-communautaire aux élections locales. Elle a été rejetée par la droite majoritaire.

Le défi est donc loin d’être facile à relever. Les organisateurs espèrent cette année une plus forte participation que lors de la précédente édition pour se faire entendre. En 2008, près de 5000 personnes s’étaient rendues aux urnes. Ils ont jusqu’au 22 mai pour faire mieux.

Retrouvez ici les horaires et l’ensemble des lieux de vote du 18e arrondissement et du reste de la capitale.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

1 commentaire

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes