mercredi 24 mai 2017| 311 riverains
 

Le marché couvert de l'Olive est rouvert

Fermé pendant deux ans et demi pour travaux, le marché couvert de l’Olive, dans le 18e arrondissement de Paris, vient de rouvrir ses portes en début de semaine. Allées agrandies, larges verrières, le nouveau bâtiment remplit largement les attentes des commerçants.

Deux ans et demi de travaux et un an de retard, mais il est enfin là, le bâtiment du marché de l’Olive, qui se fait désormais appeler marché de la Chapelle. Larges verrières, toit rénové, mise aux normes de sécurité et allées agrandies pour le grand bonheur des commerçants qui, depuis mardi 7 septembre 2010, prennent petit à petit possession des lieux.

JPEG - 126.9 ko
« Sans marché, il n’y a plus rien dans un quartier. » M. Sabbah, commerçant.

M. Sabbah est de ceux-la. Depuis mardi, il n’arrête pas.« C’est crevant de tout déménager de la place de Torcy, où on était installés provisoirement pendant deux ans et demi, mais le nouveau bâtiment est splendide, j’ai hâte d’être posé », reconnaît-il. Derrière son comptoir, il s’affaire pour que tout soit prêt pour accueillir le client. Tatziki et tapenade fraîches sont déjà dans les bacs, les olives trônent fièrement dans le présentoir, ne manquent que les conserves, en cours d’installation.

Depuis 20 ans qu’il travaille au marché de l’Olive, il se déclare lui même comme « faisant partie des meubles ». Il a connu l’ancien bâtiment « sombre, étroit, qui ne donnait pas envie de venir », les installations provisoires et le nouveau bâtiment. « Ils ont fait un boulot monstre. Ça valait le coup d’attendre. On peut féliciter le maire ».

Même constat pour « Moumouss », comme on le surnomme ici. M. Somboune, de son vrai nom, marchand de fruits et légumes, est ravi. « Plus confortable, plus agréable, plus éclairé que l’ancien bâtiment », construit en 1884, les avantages ne manquent pas. « Sans marché, il n’y a plus rien dans un quartier. C’est important pour les gens », souligne M. Sabbah.

JPEG - 71.4 ko
Le bâtiment rectangulaire offre de nombreuses entrées. Ici, rue de l’Olive.

Une réouverture qui profite aussi aux commerçants de la rue de l’Olive. Dans sa boutique de fleurs, juste en face, Mme Wan a retrouvé le sourire : « Les gens reviennent ! » Et de poursuivre : « Tout en verre, en métal et en briques rouges, le bâtiment est splendide. Je ne suis pas encore rentrée depuis l’ouverture, mais j’ai bien hâte. »

Quant aux équipements provisoires, sur la place de Torcy, ils sont en cours de démontage. Sur les vingt places que compte le nouveau marché, toutes ont été attribuées, sauf une. Quelques commerces sont encore dans les finitions de dernière minute (raccordement au réseau électrique notamment) et devraient ouvrir d’ici le 20 septembre. Coût de la rénovation : 6,27 millions d’euros.

Lire aussi sur notre site
- Les principaux équipements inaugurés dans le 18e en 2010
- Le marché de l’Olive en 1910

Cliquez sur une photo pour lancer le diaporama

Portfolio

Six commerces encore dans les finitions. Ouverture autour du (...) Les allées ont été élargies pour faciliter la circulation des clients. La halle est répertoriée à l'inventaire des monuments historiques. M. Somboune, dit "Moumouss", derrière son étal de fruits et (...) M. Sabbah travail au marché depluis plus de 20 ans ! Place de Torcy, les installations sont en cours de démontage.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes