lundi 29 mai 2017| 26 riverains
 

Le 18e arrondissement fête la libération d'Ingrid Betancourt

JPEG - 102.1 ko
Les élus du 18e applaudissent au retrait du portrait de l’otage Ingrid Betancourt du fronton de la mairie de l’arrondissement.

Au lendemain de la libération d’Ingrid Betancourt, retenue par les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie pendant plus de six années dans la jungle colombienne, la municipalité du 18e arrondissement de Paris a symboliquement fêté l’événement.

JPEG - 106.1 ko
Le portrait d’Ingrid Betancourt, sur la façade de la mairie du 18e, avant son retrait.

La banderole affichant le portrait de la franco-colombienne, tendue au fronton de la mairie pour ne pas oublier le sort des otages, a été décrochée vendredi 4 juillet 2008, en fin de journée, à l’occasion d’une cérémonie publique.

JPEG - 95.9 ko
Les élus du 18e arrondissement sont aussi solidaires des otages partout dans le monde.

Le maire, Daniel Vaillant, et des élus du 18e, ceints de leur écharpe tricolore, accompagnés d’une petite foule d’habitants et de badauds, ont applaudi la descente de la bannière qui était devenue tristement familière pour les passants au fil des ans.
La mairie a souligné que ce rassemblement était aussi l’occasion de rendre un hommage aux otages détenus partout dans le monde.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes