mardi 28 mars 2017| 33 riverains
 

La rue de Steinkerque haut lieu touristique de Montmartre ?

La rue de Steinkerque mesure 153 m de long pour 7,4 m de large.

La rue de Steinkerque, dans le 18e arrondissement de Paris, est considérée par les guides, comme une voie touristique. Ce n’est pourtant pas une jolie rue, mais le passage obligé des milliers de visiteurs qui montent à l’assaut de la Butte tous les jours. Qu’en pensent-ils ? C’est l’objet du deuxième épisode de notre série consacrée aux lieux emblématiques de Montmartre.

Qu’il fasse beau ou mauvais, peu importe, la foule des touristes se presse rue de Steinkerque, dans le 18e arrondissement de Paris. Ils viennent de la station de métro Anvers, juste en bas, sur le boulevard de Clichy. Les touristes ne regardent pas le plan. Ils ne posent pas de questions. Ils avancent dans la rue étroite. Droit devant eux. Objectif : la basilique du Sacré-Cœur. Depuis le métro, la rue de Steinkerque est le chemin le plus simple pour monter à Montmartre.

Mais pour prendre une photo place Saint Pierre et monter au sommet de la Butte, il faut d’abord parcourir les 153 m de la rue de Steinkerque. Et tenter d’ignorer les sollicitations des marchands de souvenirs, dont les boutiques encadrent la chaussée. « Entrez, entrez mesdames, messieurs », crient-ils sans relâche. Plus loin, une boutique pleine à craquer diffuse des chansons françaises typiques. Edith Piaf, Charles Aznavour, Serge Gainsbourg (période javanaise) : des valeurs sûres.

JPEG - 69.2 ko
Il y a des souvenirs pour tous les goûts, rue de Steinkerque.

Le commerce est lucratif rue de Steinkerque. Paris et la France font vendre. Une serviette de bain avec un imprimé Notre Dame de Paris ? Un porte-monnaie Tour Eiffel ? Pas de problèmes. L’argent ne recule devant aucune fantaisie. « Il y a des souvenirs pour tous les goûts, racontent Luda et Olya, touristes polonaises. C’est notre première visite à Paris. Sur Internet, nous avons lu que le chemin direct pour monter au Sacré-Cœur, c’est la rue de Steinkerque. Et comme il y a plein de souvenirs, nous en profitons pour faire des cadeaux à nos amis. »

Céline et Aurore, deux copines françaises, pensent que les tarifs sont élevés : « Nous ne voulons pas acheter des souvenirs dans cette rue. Ce n’est pas intéressant et les prix sont identiques dans toutes les boutiques. » Emilie et Karim sont pressés. Ce couple dijonnais dépasse les touristes d’un pas rapide : ils ont hâte de monter jusqu’au Sacré Cœur. « Notre guide touristique nous a indiqué la rue de Steinkerque pour y aller. Mais tous ces marchands, tous ces touristes, il y a beaucoup trop de monde. C’est juste un endroit pour que les commerçants puissent gagner de l’argent. La prochaine fois, nous prendrons une autre rue. »

JPEG - 78.3 ko
Céline et Aurore, pensent que les tarifs pratiqués dans les boutiques de souvenirs de la rue de Steinkerque sont trop élevés.

« Avant on vendait des tissus rue de Steinkerque, dit Lili, vendeuse dans un restaurant. Aujourd’hui il n’y a presque plus que des magasins de souvenirs. Je pense que dans ce sens la rue de Steinkerque est une rue touristique. Mais comme dans tous les endroits où il y a beaucoup de touristes, il y a aussi de nombreux pickpockets et des joueurs de bonneteau. La police devrait mieux surveiller cette rue. » Un vendeur de pizza ajoute : «  En fait, la rue de Steinkerque est un passage obligé pour les touristes. Mais je ne sais pas si c’est vraiment une rue touristique. Car dans ce cas, l’architecture est importante. Or, de ce point de vue, ce n’est pas une belle rue. »

Lire aussi l’épisode n°1 : Montmartre et la place du Tertre vus par des touristes

150 ans d’histoire
La rue de Steinkerque, qui souffle cette année ses 150 bougies, apparaît sur les cartes en 1863. Elle porte alors le nom de rue Virginie, prénom de la fille des propriétaires des terrains alentour. En 1877, elle est rebaptisée Steinkerque du nom d’une victoire française dans la bataille de Steinkerque le 3 août 1692. Steinkerque ou Steenkerque est une ville belge, située en wallonie. En 1902, la station de métro Anvers a ouvert ses portes sur la ligne 2 du métro.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

3 commentaires
  • C’est une rue stratégique, qui mène directement du métro au funiculaire !
    En bas, le regretté "Elysée Montmartre"...

    Dire qu’elle est "touristique", je n’irai pas jusque là !! Elle doit son succés à sa position. Trop de vendeurs de souvenirs "Made in China". Je l’ai connu avec ses marchands de tissus, le quartier entier etait surnommé, un peu abusivement d’ailleurs, le "Marché St Pierre"......Autre époque....

    Répondre

  • non, j’y suis passée samedi : c’est un désastre, cette rue est "déguelasse" et je rajouterais que c’est même honteux que la mairie du 18ème la maintienne dans cet état ; c’est une honte.

    le dernier magasin de beaux tissus avait fermé malgré le désir de se maintenir ;

    je suppose qu’il faisait tâche dans cette rue devenue impossible.

    Répondre

  • moi j adore !

    Retrouver des petits commerçants , moi j’adore
    je laisse les Promod , Kiabi , Auchan et autres tartufferies aux autres .

    D’ailleurs le made in china ce sont a coups sur eux les plus grands importateurs .

    Moi ce que je sais c’est que dans ces groupes leurs salaries se sont des travailleurs pauvre
    Payes plus au moins au smic ils n’ont aucun avenir et moi je le ressent et cela je ne peux pas .

    De plus lorsque l’on sait qu’en plus ils ne payent même plus leurs impôts en France et cela tout le monde doit le savoir
    Je ne comprend pas les gens qui vont encore dans ces enseignes soit dites " National "

    Le tissus vous vous en achetez ? moi pas .

    Ne détruisez pas le peu d’espace de diversité qu’il reste dans notre ancien beau Paris

    Des Starbucks , Mac do , Zara etc. ils y en a plein déjà ca suffit je crois .

    Ces même gens pleurs que dans le règne animal des espèces disparaissent et bien la c’est pareil .

    allez bonne année et bon réveil

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes