mardi 23 mai 2017| 11 riverains
 

Un acte de bravoure qui vaut bien la médaille de la Ville de Paris

Pour avoir retardé, le 23 février 2010, la propagation de l’incendie du garage Renault situé rue Custine, dans le 18e arrondissement de Paris, trois mécaniciens, Bachir, Fred et Madali, recevront, vendredi 4 juin 2010, la médaille de la Ville de Paris. En attendant les pompiers, leur acte a permis d’éviter une véritable catastrophe. Ils racontent.

JPEG - 38.3 ko
Ibrir Bachir et Kecili Madali (Fred était absent le jour de l’interview).

Ces gars-là ne sont pas près d’oublier le 23 février 2010. « J’ai d’abord entendu les collègues crier au feu, raconte Ibrir Bachir. J’étais du côté des pompes à essence, au bord de la rue Custine. J’ai vu de la fumée sortir de l’atelier, au fond du garage. Je m’y suis précipité. » À dix heures, ce matin-là, une étincelle enflamme le carburant d’un véhicule en réparation dans le garage Renault de la rue Custine, dans le 18e arrondissement de Paris. « Fred Juin et moi, nous nous sommes jetés sur les extincteurs, enchaîne Kecili Madali. Bachir nous a rejoint et nous avons commencé à lutter contre le feu. »

JPEG - 38.2 ko
Une étincelle, provoquée par le démarrage de ce véhicule alors que du carburant était manipulé, est à l’origine de l’incendie.

« À cet instant, on ne pense à rien d’autre qu’à sauver notre job », dit Bachir, trente-trois ans de maison, trop humble pour avouer qu’il pensait aussi aux habitants de l’immeuble, juste au-dessus. Les pompiers sont alertés. Fumée noire, chaleur intense, « mais pas trop de flammes », souligne Madali. Très vite, les extincteurs de l’atelier sont vides. « Nous sommes montés dans les étages en chercher d’autres. » Une quinzaine d’appareils sont vidés. Le feu n’est pas éteint, mais contenu. Les pompiers arrivent enfin. Vingt minutes après le début de l’incendie. Ils écartent les trois ouvriers. Presque de force. « Ils nous ont dit que nous étions courageux, mais inconscients. C’est vrai. Nous avons commencé à avoir vraiment peur quand les vitres de l’atelier ont explosé. »

JPEG - 41.3 ko
Trois véhicules avaient déjà pris feu quand les pompiers sont arrivés sur les lieux. L’intevention de Bachir et ses deux collègues a empêché qu’elles n’explosent.

Bachir, Fred et Madali sont conduits à l’hôpital Bichat. Ce dernier a les avant-bras brûlés au second degré. Tous les trois ont été incommodés par l’intense fumée. Ils sont placés sous assistance respiratoire, avant de rentrer chez eux en fin de journée. Pendant ce temps, les soldats du feu viennent enfin à bout du sinistre. Quatre heures après son déclenchement. Ils ont protégé le voisinage, évacué les résidents. Se sont assurés de l’éloignement suffisant des cuves à essence, enfoncées à une centaine de mètre sous le sol, à l’entrée du garage construit en 1944.

JPEG - 42.2 ko
Construit en 1944, le garage est situé au 48 rue Custine, dans le 18e arrondissement.

Plusieurs centaines de véhicules dans les étages (le garage loue des places de parking), des bouteilles de gaz à proximité, des traces d’hydrocarbures un peu partout : « Nous sommes passés tout près de la catastrophe, soupire Bachir. Mes collègues et moi, nous avons le sentiment d’avoir sauvé des gens en évitant la propagation de l’incendie. » Né à Telaga, en Algérie, Bachir est fier de recevoir la médaille de la ville de Paris. Neveu de l’athlète Alain Mimoun, éternel sourire aux lèvres, l’ouvrier débarqué en France en 1957, ne se considère pourtant pas comme un héros. À l’image de Madali, né en Algérie lui aussi, voilà 42 ans : « Nous avons pris un risque, c’est tout. »

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

2 commentaires

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes