vendredi 26 mai 2017| 19 riverains
 

Graziella, reine de Montmartre, ouvre le défilé des vendanges

Temps fort de la Fête des vendanges, dans le 18e arrondissement de Paris, le grand défilé a été ouvert, samedi 9 octobre 2010, par Graziella, reine de Montmartre et Poulbot depuis l’âge de cinq ans. Portrait.

Assise à l’arrière d’une somptueuse Rolls-Royce blanche, Graziella est radieuse dans sa robe en velours pourpre. La reine de Montmartre salue en souriant le public massé le long du parcours du grand défilé. Tradition oblige, les P’tits Poulbots de Montmartre ont ouvert, samedi 9 octobre 2010, le cortège au son des tambours. Graziella connaît bien ses personnages emblématiques de Montmartre, vêtus d’une veste bleu marine, rouge et blanche et d’un pantalon rayé : la jeune femme est elle-même Poulbot. « J’avais cinq ans quand mon frère m’a proposé de le rejoindre au sein de l’association des poulbots de Montmartre », explique-t-elle

JPEG - 47 ko
« Je suis fière de représenter Montmartre, je prends mon rôle très au sérieux. »

L’avant veille des festivités, attablée dans un bar de Montmartre, Graziella avouait craindre le trac. Aujourd’hui, elle n’en laisse rien transparaître. « L’ambiance est chaleureuse. C’est une fête ouverte à tous les habitants du 18e et au-delà. Je suis fière de représenter Montmartre, je prends mon rôle très au sérieux. » Cooptée par ses pairs, Graziella a représenté Montmartre tout au long de l’année aux quatre coins de l’hexagone. Toujours en compagnie des P’tits Poulbots.

Son emploi du temps est chargé. Aux répétitions de tambours trois fois par semaine, organisées dans un petit local de la place du Tertre, s’ajoute une activité professionnelle « passionnante ». À 25 ans, Graziella est ébéniste. Elle restaure des meubles anciens dans une entreprise de la région parisienne. « J’ai toujours aimé travailler le bois », explique-t-elle. Après le bac, elle a suivi pendant quatre années les cours dispensés par l’école Boulle, un établissement parisien spécialisé dans l’étude supérieure des arts appliqués.

Graziella a passé toute son enfance du côté de la porte de Clignancourt. Contrainte de choisir un appartement plus grand pour élever sa petite fille, elle a dû s’installer dans le 20e arrondissement de Paris. « Les loyers y sont quand même moins élevés, souligne-t-elle. Mais je ne parviens pas à m’y faire. J’ai le sentiment que les habitants ne sont pas solidaires entre eux. À l’inverse du 18e, qui est comme une grande famille. J’aimerais bien y revenir. »

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

2 commentaires
  • Graziella a magnifiquement représenté Montmartre pendant cette fête des vendanges... Ce qu’elle fait d’ailleurs toute l’année en compagnie des Petits Poulbots ! Toute les félicitations de la République de Montmartre !
    Jean-Marc TARRIT

    Répondre

  • Graziella, reine de Montmartre, ouvre le défilé des vendanges 12 octobre 2010 12:21, par Martine RONDREUX

    BRAVO et merci de conserver sa spécificité à Montmartre, pour les autochtones aussi (je suis née dans le 18ème) et pas seulement pour les touristes.
    Ces vendanges, ont eu l’air très réussies : BRAVO à tous ceux qui y travaillent tout au long de l’année.
    (provisoirement en Province, je regrette d’autant plus de ne pas avoir été là !)
    Martine RONDREUX

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes