samedi 18 novembre 2017| 13 riverains
 

Chez Paula, cuisine du marché sans tralala

JPEG - 80.4 ko
Paula et Laurent, ont ouvert le restaurant Chez Paula en 1990, rue Letort.

Véritable institution, Chez Paula, dans le 18e arrondissement de Paris, est un restaurant fréquenté par de fidèles habitués comme les touristes de passage. Cuisine de marché, prix corrects, l’affaire a été ouverte en 1990, rue Letort, par un couple soucieux de concilier business et vie familiale.

Sur les murs, quelques casseroles, sans autre valeur que sentimentale, un fer à cheval, des photographies jaunies du quartier, une guitare… S’attabler Chez Paula, rue Letort, dans le 18e arrondissement de Paris, c’est comme rendre visite à la famille : on est chez soi. Pas de chichi. La déco minimaliste ? Paula s’en moque. « Chez moi, tu viens pour manger, par pour regarder les murs ». L’essentiel est ailleurs, en effet. Cuisine du marché, poissons, viandes et légumes frais, pâtisseries maison (la tarte au citron est légendaire et sa recette traduite dans plusieurs langues…), la cuisine est à l’image du restaurant : simple et bon marché. « Au début des années 90, cuisine française signifiait aussi bouffer son salaire. Chez nous, c’est de la bonne cuisine française, mais à des prix abordables. »

JPEG - 75 ko
« Chez moi, tu viens pour manger, pas pour regarder les murs ! »

Chez Paula a ouvert voilà dix-huit ans. Si le restaurant est devenu une institution dans le quartier, il le doit non seulement à sa carte, mais aussi à la personnalité de ses patrons. Maîtresse des lieux, Paula prend les commandes, déambule entre les tables, tape le bout de gras avec les clients, sourire aux lèvres et bonne humeur de rigueur. Laurent, son époux, est le cuisinier, un métier qu’il pratique « depuis toujours ». D’un naturel discret, il mitonne ses plats avec attention, posté devant des fourneaux dont lui seul connaît les secrets de fonctionnement. Ces deux-là sont complémentaires et leur histoire est singulière.

JPEG - 46.2 ko
Au plafond, un ventilateur, pour rythmer nonchalamment les soirées d’été.

En 1984, Laurent 46 ans, natif de la région parisienne, passe ses vacances à Porto. Il y rencontre Paula, vingt ans à peine, originaire de la cité portugaise. Coup de foudre. Quatre mois plus tard, la jeune femme débarque à Paris. Elle bosse dans des bars, du côté de Championnet. Lui pratique son boulot de cuistot à droite, à gauche. « Vu les horaires de travail, on se voyait peu, raconte Laurent. Nous avons ouvert Chez Paula, pour être ensemble. » L’affaire est lancée en 1990. Les premiers clients sont musiciens. L’époque est au rock alternatif. Les Satellites, les Wampas et bien d’autres dînent et festoient Chez Paula au retour des répétitions ou des concerts. »

JPEG - 85.2 ko
« Au début des années 90, cuisine française signifiait aussi bouffer son salaire. Chez nous, c’est de la bonne cuisine française, mais à des prix abordables. »

« Le rock alternatif s’est cassé la gueule, mais nous sommes toujours là, » dit Paula dans un fou rire. D’autres ont pris le relais, Cali et Mickey 3D, notamment. Mais l’endroit ne se résume pas à une cantine pour musiciens : de nombreux clients fréquentent Chez Paula depuis l’ouverture. « Les ouvriers d’une entreprise de bâtiments basée en province dînent tous les soirs depuis le début. Un jour, un monsieur bien mis débarque et me demande si Paula, c’est bien moi. C’était le patron de la société en question. Il voyait défiler sans relâche les notes de frais au nom du restaurant, alors il a voulu vérifier. C’est un ami maintenant. »

JPEG - 81.8 ko
« Le midi, c’est plein. Nous assumons tout. Pas de personnel, pas de charges salariales, des prix corrects, mais un travail de dingue. Alors à 21h, on souffle. »

Mais que vous soyez habitué de la maison ou bien fraîchement descendu de l’hôtel à côté, Guide du routard en main, vous serez aimablement refoulé dès 21h. Quand bien même la salle est aux trois quarts vide. « Dès sept heure le matin, nous sommes sur le pont, justifie Paula. Le midi, c’est plein. Laurent et moi assumons tout. Pas de personnel, pas de charges salariales, des prix corrects, mais un travail de dingue. Alors à 21h, on souffle. » Selon un principe de vie identique, Chez Paula est fermé le samedi. « Le week-end, c’est sacré pour la vie de famille. Alors avec notre fille, en fin de semaine, direction la campagne, en Seine-et-Marne, où l’on retape une vieille maison depuis 15 ans. Cet équilibre nous permet de continuer à aimer notre métier. Voilà pourquoi nous ne sommes pas blasés. »

Chez Paula, 26 rue Letort - 75018.
Tél : 01 42 23 86 41
Ouvert le midi, et le soir jusqu’à 21h. Fermé samedi et dimanche.
Menus à 11€ et 13€ le midi, 13€ le soir.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

6 commentaires
  • Chez Paula, la cuisine du marché sans tralala 11 février 2009 20:55, par zazou

    Moi, j’aime bien aussi la paella du vendredi soir !

    Répondre

  • Chez Paula, cuisine du marché sans tralala 1er mars 2009 01:08, par laetitia

    j’habite à côté je confirme c’est bon !

    Répondre

  • pas de doute, j’ai fréquenté l’établissement pendant plusieurs années, tous les midis jusqu’à cette année et il n’y a pas mieux dans le 18ème question rapport qualité prix et convivialité ! et j’en ai testé pas mal avant d’atterrir ici et de m’y installer jusqu’à cette année où j’ai dû déménager. Mais je reviendrai les voir ! qu’ils se le disent !

    Répondre

  • Chez Paula, cuisine du marché sans tralala 23 avril 2011 14:24, par Pierre_S

    Nous nous sommes fait virer de cet établissement parce que ai lieu d’être six personnes (comme convenu dans la réservation) on est arrivés à 5. L’accueil a été injurieux et inacceptable : "dégage, dégage, j’ai viré une table de 7 personnes à cause de vous" alors que le restaurant était loin d’être complet, sans parler des mots grossiers employés. C’est un scandale, je n’ai jamais vu ça !. Le restaurant "Chez Paula", plus jamais !

    Répondre

  • Chez Paula, cuisine du marché sans tralala 16 novembre 2011 19:04, par marti

    nous avons mangé hier soir trop bon !!!!!!!!!!!!!!!!!!surtout le fromage a la fin du repas ! bonne ambiance et bon repas !

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes