mercredi 24 mai 2017| 26 riverains
 

Vanessa Lancelot veut pousser le score du FN dans la 17e

Droit, cuisine, livres et politique : Vanessa Lancelot oscille entre différentes passions. Elle milite depuis dix ans au Front national et se présente aux élections législatives dans la 17e circonscription de Paris. Une première pour cette jeune femme qui vit dans le 15e arrondissement de Paris.

Costume noir, retirée dans un fauteuil, jambes croisées. Vanessa Lancelot avoue qu’elle ne vit pas dans la 17e circonscription où elle est candidate aux élections législatives : « J’ai vécu dans le 18e arrondissement à l’époque où j’étais encore étudiante. Il y a environ 20 ans. » La candidate Front national (officiellement Rassemblement bleu marine) banalise le fait qu’elle ne soit pas résidente dans sa circonscription : « Je connais bien la circonscription. Et puis, il faut rappeler que je suis candidate aux législatives. J’ai le droit de me présenter dans n’importe quelle contrée. Ce n’est pas les municipales. »

De la Normandie à Paris

Originaire de Normandie, 41 ans et dix ans d’expérience de militantisme au sein du FN, cette cheffe d’entreprise dans le secteur de l’édition n’est pas novice en politique. Le métier du livre lui a fait découvrir la chose publique et ses aléas. Vanessa Lancelot a publié des bouquins de cuisine et des guides touristiques. « Voilà plus de dix ans, en travaillant dans l’édition et dans la librairie, j’ai découvert les combines politiques. J’ai constaté que les gens étaient moins attachés aux valeurs républicaines. Ils étaient plus dans le militantisme de gauche ou de droite », dit-elle d’un air sérieux.

Son expérience de militante d’extrême droite a payé. La hiérarchie du Font national lui a fait confiance en l’investissant, à sa grande satisfaction, comme candidate aux élections législatives dans la 17e circonscription de Paris. « Je n’ai pas milité pour cette candidature. Marine Le Pen m’a proposé de représenter le parti dans cette circonscription. Je ne pouvais pas refuser parce que je suis la mieux placée, compte tenu de ma connaissance du 18e arrondissement », affirme-t-elle avant de porter son verre de bière à ses lèvres.

Un combat perdu d’avance

Vaillant, Brossat, Decorte : Vanessa Lancelot affronte de grosses pointures de la politique dans une circonscription cosmopolite. Un contexte qui amoindrit les chances d’être élue lorsqu’on se présente sous l’étiquette FN. La candidate en a conscience : « Je sais que mes adversaires maîtrisent les thèmes locaux pour avoir exercé des fonctions politiques dans la circonscription. Mais ce n’est pas pour ça qu’ils seront élus, argumente-elle. Le FN a amélioré son score à la dernière présidentielle par rapport à celle de 2002. Cela se vérifie sur terrain parce que nous y sommes bien accueillis. »

En période de campagne électorale, cette juriste de formation met de côté ses activités entrepreneuriales. Elle se concentre sur le tractage et l’affichage. Qu’elle pratique tous les jours avec ses collaborateurs. « Nous ne sommes pas une grosse machine comme les autres candidats. Notre campagne, nous la menons avec les moyens du bord. J’ai aidé une camarade dans une autre circonscription à tracter. Demain, je serai dans ma circonscription. C’est normal, je n’ai pas de fonction politique comme certains de mes adversaires », déclare-t-elle. Si Vanessa Lancelot n’est pas élue dimanche 10 juin 2012, elle donnera libre court à son rêve de toujours : ouvrir un restaurant : « J’adore la cuisine, je crois que c’est mon prochain défi. »

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes