mercredi 29 mars 2017| 24 riverains
 

Malgré Aubry, le PS derrière Hollande dans le 18e

Soirée électorale, à la section PS Jean-Baptiste Clément, rue de Trétaigne, dimanche 16 octobre 2011.

Adieu les divergences, place au rassemblement. Si Martine Aubry a remporté la primaire socialiste, dimanche 16 octobre 2011, dans le 18e arrondissement de Paris, avec 54,2 % des voix, élus et militants PS locaux ont affirmé leur soutien commun à François Hollande. Reportage dans la section PS, Jean-Baptiste Clément, rue de Trétaigne.

Ouf ! Les militants socialistes rassemblés au siège de leur parti, dimanche 16 octobre 2011, dans le 18e arrondissement de Paris, sont soulagés. Ils connaissent enfin le nom du candidat PS qui s’en ira défier, sauf rebondissement, Nicolas Sarkozy lors des élections présidentielles de 2012. « Nous avons beaucoup travaillé depuis plusieurs mois, souffle Jean-Philippe Daviaud, élu régional et secrétaire de la section PS Jean-Baptiste Clément, hôte de la soirée. Les militants sont fatigués, mais nous allons enfin entrer dans la campagne électorale. La vraie, celle des présidentielles. J’avais hâte. »

« Tous derrière lui ! »
L’ambiance est détendue. Une petite centaine de personnes papote ou fait l’aller-retour buffet grand écran, sur lequel apparaît bientôt François hollande, qui claque la bise à Martine Aubry sur le perron du PS, au cœur de Paris. La petite salle de la rue de Trétaigne applaudit chaleureusement. Sans rancune, donc : Martine Aubry, leur favorite pour la plupart, a beau avoir, comme au premier tour, devancé François Hollande dans le 18e, c’est bel et bien le député de Corrèze qui sera peut-être président de la république l’année prochaine. Qu’importe. « Tous derrière lui ! », c’est le mot d’ordre.

JPEG - 22.1 ko
Les militants PS du 18e ont chaleureusement applaudi les apparitions de François Hollande à la télé.

« Pas de fracture ! »
Didier Guillot, élu du 18e et conseiller de Paris, soutenait Hollande. Comme la moitié du PS au conseil d’arrondissement. « Pas de fracture, les antagonismes seront vite oubliés, explique-t-il. Les rapports de force n’ont aucun sens dans la majorité municipale. Ce vote n’aura pas de conséquence sur l’action menée dans le quartier. » Pourtant, la maire de Lille a majoritairement séduit les électeurs du 18e. Pour Didier Guillot, « c’est le vote bobo, les professions intellectuelles et artistiques », qui ont creusé l’écart. Et il relève : « Les bureaux de vote rues Belliard et Fernand Labori, situés dans deux quartiers populaires, ont placé Hollande en tête. »

Comme les bureaux Place Constantin Pecqueur et square Lamarck, dans l’ouest de l’arrondissement. « Normal, ce sont les coins où l’on vote traditionnellement à droite », persifle un militant. C’est plutôt le signe, pour Didier Guillot, « de sa capacité de rassemblement. Et puis il a de l’humour, ça nous changera du style lourdingue de Sarkozy. » Et l’adjoint au maire de Paris, chargé de la vie étudiante, de pointer « les bon projets du candidat Hollande consacrés à l’éducation ».

« Forte mobilisation »
Christophe Caresche, député PS de la 18e circonscription, soutien de Martine Aubry, fait comme tout le monde : « Hollande a les moyens de battre la droite. Nous sommes avec lui. » Et il ajoute, sourire aux lèvres : « Toutefois, je n’oublie pas qu’Aubry a gagné dans l’arrondissement. » À l’unisson des responsables PS, le député se réjouit « de la forte mobilisation des électeurs, dans le18e comme ailleurs. Ces élections ont démontré que la manière de faire de la politique avait changé. » En milieu de soirée, les soutiens de François Hollande ont quitté la section PS pour rallier le QG de leur poulain, rue de l’Amérique latine. Pas les autres.

Lire aussi les résultats et les commentaires après le premier tour : Martine Aubry en tête de la primaire PS dans le 18

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes