lundi 18 décembre 2017| 12 riverains
 

Réactions et résultats complets après le 1er tour

Dixhuitinfo publie l’ensemble des résultats des bureaux de vote dans le 18e arrondissement de Paris, à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle. Nous y ajouterons au fil de la semaine analyses et commentaires des élus, femmes et hommes politiques de l’arrondissement.

Voir les résultats dans le 18e arrondissement

Relire le "live" du premier tour de la présidentielle dans le 18e arrondissement.

PDF - 72.5 ko

Les résultats du 1er tour de la présidentielle 2012 en téléchargement. Les cases en rouge figurent les nouveaux bureaux de vote, au nombre de cinq.

Réactions

Christophe Caresche - PS
« Je suis à la fois satisfait du résultat de la gauche et du score relativement bas du Front national, explique le député de la 18e circonscription. Cela montre que depuis une vingtaine d’années, les quartiers populaires ne se laissent pas entraîner dans un vote de contestation. » Sauf rue René Binet, où, dans le bureau 49, Marine Le Pen obtient 14 % des voix (6,6 % dans l’ensemble de l’arrondissement). Une progression de 3,5 points par rapport aux premier tour de la présidentielle en 2007. « On s’attendait à une poussée du FN encore plus forte dans ce bureau, commente Christophe Caresche. Il rassemble des électeurs des quartiers d’habitat social enclavés et défavorisés, propices à l’abstention et au vote FN. En outre, l’installation du marché de la misère n’arrange pas les choses. Si je suis réélu dans cette circonscription en juin prochain, mon intention est d’y être très présent et d’essayer, avec ma suppléante Myriam El Khomri, de trouver une solution pérenne à ce problème. Mais c’est aussi le bureau ou François Hollande réalise un des meilleurs scores dans le 18e (50,6 %). » Le député voit en effet dans le score de François Hollande sur l’arrondissement (43 %) « de bonnes perspectives pour les législatives, même si rien n’est encore fait ».

Annick Lepetit, candidate (PS) dans la 3e circonscription.
« Le score de François Hollande est très satisfaisant, estime Annick Lepetit adjointe auprès du maire de Paris en charge des transports et candidate dans la 3e circonscription. Il y a une belle dynamique pour le Parti socialiste mais aussi pour le Front de gauche que nous devons entretenir pour le second tour et les législatives des 10 et 17 juin prochain. » Jean-Luc Mélenchon et François Hollande totalisent, à eux deux, 58,4% des suffrages exprimés dans le 18e arrondissement. Aussi, la candidate PS minimise la montée du Front national dans l’arrondissement. « Le score de Marine Le Pen est élevé dans les bureaux de vote au nord du 18e, souligne-t-elle. C’est une tendance qui se confirme au long des différents scrutins. Dans ces quartiers, les habitants ont l’impression d’être laissés pour compte. C’est un vote contestataire mais aussi un rejet de la politique de Nicolas Sarkozy. »

Ian Brossat PC - Front de gauche
Élu du 18e arrondissement, le président du groupe communiste au conseil de Paris loue « la dynamique extraordinaire du Front de gauche dans le 18e, en particulier dans l’Est de l’arrondissement ». Jean-Luc Mélenchon a obtenu 15,3 % des votes dans le 18e et jusqu’à 21,4 % dans le bureau de la rue Saint Mathieu, dans la Goutte d’Or. Dans cette 17e circonscription, où se présente Ian Brossat aux élections législatives de juin prochain, le vote Mélenchon est du à deux choses selon lui : « La crainte du déclassement éprouvée par les classes moyennes, et la peur des populations issues de l’immigration confrontée à la montée du Front national ». « Le discours de Jean-Luc Mélenchon a été entendu », estime Ian Brossat. De bon augure pour les législatives, pense-t-il encore : « J’espère arriver dans le duo de tête à l’issue de ce scrutin. Devant l’UMP. » Sans vouloir préciser si ce sera la première place, celle qu’il prendrait à Daniel Vaillant, député maire sortant, ou la deuxième.

Pierre-Yves Bournazel - UMP
« Malgré tout, nous sommes la deuxième force de l’arrondissement, commente Pierre-Yves Bournazel, chef de file de l’UMP au conseil d’arrondissement et candidat de la droite pour les élections législatives dans la 18e circonscription. On nous avait prédit une forte poussée de Jean-Luc Mélenchon, mais Nicolas Sarkozy a mieux tenu ici que dans d’autres arrondissements de Paris. » Dans le 18e arrondissement, le président sortant a perdu, entre 2007 et 2012, environ 3 900 voix mais il est arrivé en tête dans deux bureaux de vote (n°3, à la Mairie et n°25, au 3, Constantin Pecqueur).

Perceval Noet (FN)
« Nous sommes ravi de la progression de Marine Le Pen », explique Perceval Noet, responsable FN dans le 18e arrondissement. Entre 2007 et 2012, la candidate frontiste progresse de 900 voix et gagne un point. Elle obtient 6,6% des voix dans l’arrondissement. C’est légèrement au dessus de la moyenne parisienne (6,2%). Mais, la présidente du parti d’extrême droite réalise ses meilleurs scores dans des bureaux entre les Maréchaux et le périphérique, avec une pointe à 14% dans le bureau du 60, rue René Binet. « Dans ce quartier, la population subit chaque jour l’insécurité sociale et physique », commente Perceval Noet. Le responsable FN envisage un score entre 10 et 15% pour les législatives. « Le vote Front national est de moins en moins tabou, explique-t-il, et les électeurs préfèreront l’original à la copie. »

Galla Bridier - Europe Ecologie Les Verts
« Le résultat d’Eva Joly est très encourageant pour la suite, » explique Galla Bridier, suppléante de Bastien François, candidat EELV aux élections législatives dans la 18e circonscription de Paris. Dans le 18e arrondissement, la candidate écologiste a gagné 2 700 voix, par rapport à l’élection présidentielle de 2007. Elle triple quasiment le score de EELV. « Nous allons continuer à mener campagne pour les législatives, poursuit la suppléante de Bastien François. A nous de montrer la plus-value du programme d’EELV par rapport au Parti socialiste. Nous devons avoir une place importante dans une majorité plurielle. »

Mairie du 18e
Dans un communiqué, la municipalité du 18e s’est d’abord félicitée « des chiffres de la participation, sensiblement équivalent à ceux du national ». La mairie note le score de François Hollande, qui « arrive premier, avec 43,03 %, ce résultat étant le meilleur score parisien, ex-aequo avec le 20e arrondissement ». « Le scrutin s’est déroulé dans de bonnes conditions », poursuit la municipalité. Avant de remercier « l’ensemble des personnels municipaux mobilisés pour ce scrutin ».

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes