jeudi 23 novembre 2017| 175 riverains
 

Maya Akkari, élue PS du 18e, brigue les législatives

Maya Akkari, élue PS du 18e arrondissement de Paris, brigue la 18e circonscription en 2012, celle de Christophe Caresche, élu et réélu député en 2002 et 2007. Mais avant de pouvoir se présenter aux élections législatives l’année prochaine, la conseillère déléguée chargée de l’animation, soumettra sa candidature aux militants socialistes locaux : ils départageront les candidats le 1er décembre 2011, au cours d’une sorte de primaire interne. Depuis le dernier découpage électoral opéré par le gouvernement, la 18e circonscription couvre aussi le quartier populaire de la porte Montmartre, où Maya Akkari, soutien d’Arnaud Montebourg, préside le conseil de quartier (porte Montmartre, porte de Clignancourt, Moskova).

1 commentaire
  • Maya Akkari, élue PS du 18e, brigue les législatives 27 novembre 2011 15:05, par François Mazzerat

    Bravo pour cette candidature ! Quand je vois les 2 autres candidatures, je me dis qu’il est temps de permettre à des femmes, comme vous, de nous représenter.

    Je viens de lire une analyse d’un soutien à votre adversaire.
    http://www.didier-guillot.info/arti...

    Une analyse hallucinante qui montre à quel point le député sortant est englué dans des logiques d’appareil ; même s’il n’a pas démérité dans ses fonctions.

    Toutefois, le non cumul des mandats (qu’il s’applique entre fonctions) doit allier des critères de fonctions et de temps. Et c’est là, le bas qui blesse. Se représenter pour un 4ème mandat et jouer sur la carte de la jeunesse (il a 51 ans !!!!), c’est donner un signe fort à l’électorat et aux camarades socialistes "vous êtes tous des gamins, laissez moi faire".

    Face à cette stratégie de bassesse, votre candidature a le mérite de créer une alliance intergénérationnelle basée sur des valeurs et un projet de société. Sur tous ces points, vos adversaires sont flous et ne souhaitent pas donner de la clarté dans les actes. François Hollande porte un projet de société axé sur la jeunesse, vous avez les qualités et l’expertise en la matière (cf vos travaux sur l’éducation), il est donc légitime que vous soyez désignée. D’autant plus, que vos adversaires n’osent pas la parité réelle en laissant leur place à des femmes.

    Bon courage pour le 1er décembre, vous allez gagner ; et vos concurrents ont peur...

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes