jeudi 14 décembre 2017| 30 riverains
 

C. Caresche défend l'accord sur les emplois fictifs de la Ville de Paris

Dans un communiqué publié lundi 30 août 2010 sur son blog, Christophe Caresche, député de la 18e circonscription de Paris, défend le projet d’accord entre la ville de Paris, Jacques Chirac, maire de la capitale entre 1977 et 1995 et l’UMP dans l’affaire des emplois fictifs. La facture s’élève à 2,2 millions d’euros au total. Les trois quarts seraient payés par le parti présidentiel, le reste par l’ancien chef de l’Etat. Moyennant quoi, la ville de Paris retirerait sa constitution de partie civile.

Christophe Caresche estime qu’un "mauvais procès" est fait au maire de Paris sur ce sujet : "Bertrand Delanoë est dans son rôle en recherchant réparation du préjudice subi par la Ville de Paris. On devrait donc le féliciter pour avoir obtenu un réglement qui permet à la collectivité parisienne de récupérer l’intégralité des sommes qui ont été versées aux occupants de ces emplois fictifs (...). Le Contribuable parisien s’y retrouve au centime d’euro près.

Lire la suite du communiqué sur le blog du député.


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes