lundi 21 août 2017| 15 riverains
 

Roxane Decorte entendue par la brigade financière

Selon l’Agence France Presse, Roxane Decorte, élue UMP du 18e arrondissement de Paris, a été entendue, lundi 6 décembre 2010, par la brigade financière après un signalement de Tracfin (Traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins) sur des mouvements d’argent suspects d’une association dont elle est la présidente.

Les enquêteurs de la Brigade financière, alertés par la cellule du ministère des Finances chargée de traquer les mouvements d’argent suspects, Tracfin, soupçonnent la conseillère « d’avoir profité de ses fonctions pour détourner plusieurs dizaines de milliers d’euros », assure le Canard enchaîné, qui révèle cette information.

La carte bancaire de l’association dont Roxane Decorte est présidente, ARA 18, une association d’aide au maintien à domicile des personnes âgées, aurait servi à des achats personnels et plusieurs chèques destinés à l’association auraient été encaissés sur le compte en banque de l’élue parisienne, a-t-on indiqué de source proche du dossier.

Devant les enquêteurs, Roxane Decorte « a fourni des explications au sujet de ces mouvements de fond qui sont en cours de vérification », a-t-on appris de même source, précisant que l’élue était « ressortie libre » après son audition.

Roxane Decorte a indiqué que l’association n’avait plus de directeur depuis décembre 2006, poste rémunéré 2 500 euros. « Je faisais office de directeur, et quand c’était possible, j’avais une indemnité ». Elle a reconnu avoir perçu « 31 000 euros entre janvier 2007 et décembre 2009, à titre d’indemnités ».

« Pour eux (la brigade financière), les indemnités ne sont pas compatibles avec les statuts de l’association... Ils sont même allés voir si je ne percevais pas de rétrocom mission sur le loyer de 6 000 euros mensuel que nous versons pour les locaux d’ARA18 », s’est-elle indignée. Roxane Decorte a par ailleurs démenti l’utilisation frauduleuse d’argent destiné à ARA18. « Il y a eu des chèques de l’association... Mais qui ont servi à rémunérer mes fonctions, à titre d’indemnité... Quant aux achats personnels, il n’y en a jamais eu ! »

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

4 commentaires
  • Roxaaaaanne... you have put yourself on the red light 8 décembre 2010 09:10, par Cheminot75018

    Roxane Decorte se pose en juge et partie : en tant que directrice elle se vote elle même ses propres indemnités.
    Pratique ! pour le moins qu’on puisse dire...
    Ecoeurant, qui plus est, quant on sait qu’il s’agit d’une association caritative et que, par définition, l’argent qu’elle s’attribue elle même n’ira pas aux nécessiteux.

    Répondre

  • Décidement... 13 décembre 2010 22:13, par Grisbi

    31000 euros pour une association d’aide à domicile sans directeur c’est en effet pour le moins énorme... compte tenu de ce que dit tracfin

    Tout en respectant la présomption d’innocence de la personne concernée et les informations que TRACFIN aura transmises à la justice (cf. article Wikipedia sur le sujet) ... il serait bon que l’UMP soit bien inspirée en demandant des explications à son élue, à défaut qu’elle le fasse elle même, quitte à la suspendre le temps que toute la transparence soit faite et en fonction des développement ultérieurs de cette "affaire" qui ne sent décidement pas bon.

    Par ailleurs on pourra objectivement remarquer que Mme Decorte n’est pas un atout pour la droite parisienne, bien au contraire. Il serait temps de faire le bilan de son action. Et d’en tirer toutes les conclusions.

    Les citoyens ont besoin de personnalités irréprochables et réellement impliquées dans leurs arrondissement.

    Un électeur de droite écoeuré

    Répondre

  • Roxane Decorte entendue par la brigade financière 18 février 2011 12:04, par brenda

    L’ A R A a t - elle toujours son agrément pour continuer ses activités dans les mêmes conditions ?

    maman est chez eux depuis 2009

    peut on encore leur faire confiance

    j

    Répondre

  • Roxane Decorte entendue par la brigade financière 11 septembre 2011 19:58, par Marc Cerba

    Assez scandaleux que cette jeune femme recoive cette "indemnité".

    Quand l’UMP va-t-elle faire le ménage ?

    Le 18eme ne votera plus pour elle je l’espère.

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes