jeudi 27 juillet 2017| 508 riverains
 

« Les immeubles de 50 mètres de hauteur répondent à la pénurie de logement »

JPEG - 93.9 ko
© Popular Architecture
Le projet Super Tower à Londres. Visionnaire, limite science-fiction, mais pas prêt de voir le jour.

Après la décision du Conseil de Paris de lancer des études pour la construction d’immeubles de grande hauteur sur plusieurs sites du pourtour parisien, Michel Neyreneuf, adjoint au maire du 18e arrondissement à l’urbanisme, au logement et au développement durable, et Sylvain Garel, élu du 18e et président du groupe des élus Verts du Conseil de Paris, expriment leur point de vue sur ce sujet controversé. Le débat est ouvert. Interview.

Dixhuitinfo - Y aura-t-il des tours de grande hauteur dans le 18e arrondissement ?

Michel Neyreneuf - Des immeubles d’habitation dépassant la hauteur maximale actuelle de 37 mètres verront le jour d’ici 2012 du côté de la porte de la Chapelle. Mais leur hauteur sera limitée à 50 mètres, soit une quinzaine d’étages. Ces bâtiments seront exclusivement réservés au logement.

JPEG - 103.5 ko
Michel Neyreneuf : « Les immeubles d’habitation de 50 mètres de hauteur seront réservés, pour moitié, au logement social. »

Sylvain Garel - Les Verts ne sont pas opposés à de tels projets, dans la mesure où ils respectent le plan climat voté par la ville de Paris à la fin de la mandature précédente, qui préconise de ne pas dépasser les 50 kwh/m2 et par an (voir site Internet plan climat Paris) pour toutes les nouvelles structures.

Est-ce une réponse à la pénurie de logements dans la capitale ?

S.G. - Oui, moyennant les conditions citées plus haut. Compte tenu de la pénurie de logements dans Paris, 18e arrondissement compris, il faut étudier le dossier.

M.N. - Oui. Nous prévoyons d’ailleurs de consacrer la moitié d’entre eux au logement social.

Les habitants du 18e arrondissement ne sont pas, a priori, favorables à ce type de constructions. Comment allez-vous les convaincre ?

M.N. - Pour qu’habitants et élus locaux se prononcent, il faut leur soumettre des projets architecturaux concrets. Un processus de concertation et de consultation va se mettre en place. Les conclusions des études menées Porte de la Chapelle devraient être rendues fin septembre, début octobre 2008. Ensuite, les premiers projets devraient être présentés au début de l’année 2009. Il faut créer des quartiers mixtes d’activité. Ces nouveaux quartiers doivent lier logements, activités universitaires et économiques.

JPEG - 124.4 ko
Sylvain Garel : « Nous sommes ouverts si l’objectif est de créer des quartiers vivables. »

S.G. - Il faut un vrai débat. Les Verts proposeront qu’un référendum soit organisé pour que les habitants du 18e puissent s’exprimer directement sur le sujet. Il faut aussi engager des discussions avec les villes limitrophes de Paris. L’objectif de base est de créer des quartiers vivables.

M.N. - Effectivement, il faut réfléchir en termes d’intercommunalité. Agir en concertation avec, par exemple, la ville de Saint-Denis, située de l’autre côté de la Porte de la Chapelle.

Quid des tours de très grandes hauteurs ? On a parlé de 200 mètres…

M.N. - S’ils voient le jour, ces édifices seront réservés aux activités économiques. Il ne sera pas question de logements. Tout dépendra de la manière dont ces projets seront envisagés. À ce jour, le maire de l’arrondissement, Daniel Vaillant, n’est pas favorable à ces grandes tours.

S.G. - Les Verts sont résolument contre. Les tours de plus de 50 mètres consomment beaucoup trop d’énergie. De plus, elles ne résoudront pas le problème du logement social puisqu’elles auront une vocation économique et non d’habitation. Ce que les habitants du 18e veulent, c’est du logement social.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

1 commentaire
  • Des tours comme réponse à la pénurie de logements.. un non sens !! 16 octobre 2008 17:25, par Une habitante du 18ème

    Des tours ?! Après des années de constation d’échec et de déshumanisation, on pensait que plus jamais une tour ne sortirait du sol.. mais où va t’on ?? Des tours comme solution à proprement dite d’urgence à un problème de logement.. c’est un cauchemar, de la folie, on nage en plein non sens !! L’homme n’est pas un être qui a pour définition de vivre comme l’animal. Aujourd’hui, on cherche à détruire ces tours et vous, vous voulez en reconstruire ?! Un peu de considération Messieurs les politiques.. Etre maire n’est pas synonyme d’hégémonie architecturale mais bel et bien d’écoute, le maire décide du devenir de la ville non pas en imposant mais en apprenant de ses habitants, en apprenant du passé surtout dans un arrondissement comme le 18ème, c’est un homme a l’écoute. Si vous n’arrivez pas à vous imaginer à la place d’un homme ou d’une femme qui habitera ces tours alors essayez de penser au futur et ce que les gens auront à dire des dégâts de vos projets sociaux qui sont par ailleurs et à tout niveau en plein dérapage actuellement... le problème des banlieues, ça ne vous rappelle pas quelque chose ??

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes