mercredi 28 juin 2017| 15 riverains
 

Hébergement d'urgence, un rapport, des solutions ?

Comment résoudre le problème de l’hébergement d’urgence en hôtel ? Par plus de contrôles, de répression et en créant une plateforme de réservation, à l’image de celle existante au Samu Social. C’est la conclusion du rapport des États généraux dévoilé ce matin, à la mairie du 18e arrondissement de Paris.

JPEG - 36.6 ko
L’incendie de l’hôtel Hermel, fin août 2009, avait mis en lumière les problèmes liés à l’hébergement d’urgence.

Augmentation des amendes, mise en place d’un système de réservation hôtelière et d’une charte de qualité des prestations, ainsi que de nouveaux contrôles : telles sont les solutions envisagées par la mairie du 18e arrondissement de Paris, pour résoudre la question de l’hébergement d’urgence. Le tout est consigné dans un rapport, présenté jeudi 6 mai 2010, qui synthétise et présente des pistes de réflexions élaborées sur ce thème. Ce document fait suite aux États généraux de l’hébergement d’urgence en hôtel qui avaient eu lieu le 4 février 2010 dans le 18e.

À défaut de proposer des solutions alternatives à l’hébergement en hôtel, les propositions tentent d’encadrer la pratique pour éviter ses dérives. Premiers visés, les marchands de sommeil, qui profitent de la situation des familles en difficulté et ne respectent pas les réglementations, en particulier celles relatives à l’hygiène. « La plateforme de réservation hôtelière permettra, par exemple, d’encadrer les pratiques et tarifications des exploitants hôteliers », note Gérald Briant (PC), adjoint au maire chargé des affaires sociales et de la lutte contre les exclusions.

Un laboratoire local pour un problème global.

PDF - 2.3 Mo
Téléchargez le rapport des Etats généraux sur le logement d’urgence

En mai 2009, Bertrand Delanoë avait désigné le 18e comme arrondissement pilote en matière d’hébergement d’urgence. En effet, l’arrondissement accueille le tiers des familles parisiennes sans logement ; il concentre également 144 des 648 hôtels pratiquant l’hébergement social. En août 2009, l’incendie de l’hôtel meublé rue Hermel avait fait 4 blessés légers. « C’est un sujet sensible et prioritaire pour le 18e », indique le maire, Daniel Vaillant. Lequel plaide pour une meilleure répartition des hébergements d’urgence dans le 18e mais aussi à l’échelle de la région parisienne : « Les états généraux ont permis de faire l’état des lieux de la situation locale, pour proposer un dispositif qui pourrait s’appliquer à l’ensemble de la ville de Paris. » Gérald Briant précise « qu’il faut travailler à l’échelle de l’Est parisien, de Paris intra-muros et extra-muros. Les Hauts-de-Seine, par exemple, ne jouent pas leur rôle. Ils nous envoient de nombreuses familles. »

La concertation entre les différents territoires est donc déterminante pour le succès de ce plan d’action. La mise en place des propositions devrait débuter à l’automne 2010. Elles seront expérimentées pendant un an.

Lire aussi sur notre site
- L’incendie d’un hôtel meublé rue Hermel fait quatre blessés légers

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes