dimanche 26 mars 2017| 25 riverains
 

Dominique de Villepin tient salon dans un bar du 18e arrondissement

Dominique de Villepin, ancien Premier ministre, a débattu pendant près de deux heures, mercredi 31 mars 2010, avec des jeunes élus et des représentants d’associations de la région Ile-de-France, dans une brasserie du 18e arrondissement de Paris, place Jules Joffrin. Les associations du quartier n’avaient pas été invitées.

JPEG - 46 ko
Dominique de Villepin a salué ses sympathisants au Café de la place, à deux pas de la mairie du 18e.

Forêt de micros, bousculades et applaudissements : l’ancien Premier ministre Dominique de Villepin a effectué une sortie remarquée, mercredi 31 mars 2010, dans le 18e arrondissement de Paris. Traqué par les caméras de télévision, il s’est engouffré dans la grande salle du Café de la place, à deux pas de la mairie, place Jules Joffrin, avant de s’asseoir au milieu d’une quarantaine de jeunes élus et des représentants d’associations des quartiers d’Ile-de-France. Objectif : dialoguer à bâton rompu avec des « représentants de la diversité », invités par Dominique de Villepin à « faire bouger les choses ».

JPEG - 43.6 ko
« Tous les citoyens doivent être traités selon les mêmes principes », a déclaré Dominique de Villepin.

Au programme, sécurité, intégration, éducation. Et une question de dixhuitinfo, surpris de constater l’absence d’associations locales à cette réunion : « Pourquoi avez-vous choisi le 18e arrondissement pour organiser cette réunion M. de Villepin ? » « Je ne sais pas, j’ai été invité », a rétorqué le possible candidat à l’élection présidentielle de 2012. « Par qui ? » Pas de réponse. Sollicité, son service de presse n’a pas su donner davantage d’indications. « Ce doit être le Club Villepin local », a finalement suggéré une responsable de la communication. Mais pas d’association à ce nom dans le quartier.

JPEG - 33.9 ko
« Le cœur des villes n’est jamais associé à la politique des quartiers. »

C’est pourtant évident : « Nous avons choisi un quartier populaire », a souligné Albert Batihe, ex-membre du parti radical valoisien (celui du ministre de l’Environnement Jean-Louis Borloo, ministre du Développement durable) et nouveau soutien de Dominique de Villepin. A la réplique, « oui, mais, dans le 18e arrondissement, il y a plus populaire que le quartier de la mairie… » Petite tape amicale sur l’épaule en guise de réponse et Albert Batihe de tourner les talons. En attendant Villepin, un journaliste radio avait prévenu une collègue de travail, en riant, mais en le disant quand même : « Attention, nous sommes dans un quartier mal famé… » Les poncifs ont la vie dure.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes