mercredi 29 mars 2017| 24 riverains
 

Daniel Vaillant dément les propos de l'ex patron des RG

Lionel Jospin, ancien Premier ministre, Pierre Mauroy, idem et Daniel Vaillant, lors d’une réception mairie du 18e, début 2010.

Daniel Vaillant, maire du 18e arrondissement de Paris, a démenti, vendredi 10 juin 2011, les propos d’Yves Bertrand, ancien chef des RG, qui aurait affirmé aux policiers l’avoir prévenu, en 2001, d’actes de pédophilie commis par un ministre. Daniel Vaillant était alors ministre de l’Intérieur du gouvernement Jospin.

Daniel Vaillant, maire du 18e arrondissement de Paris, dément les propos qu’aurait tenus Yves Bertrand, ancien chef des renseignements généraux, entendu comme témoin, vendredi 10 juin 2011, par la brigade de protection des mineurs BPM), dans l’enquête ouverte suite aux accusations d’actes de pédophilie lancées par Luc Ferry contre un ancien ministre.

Yves Bertrand aurait affirmé aux policiers qu’il avait fait état, en 2001, des rumeurs d’actes pédophiles commis par un ministre à ses autorités de tutelles de l’époque : Lionel Jospin, Premier ministre et Daniel Vaillant, son ministre de l’Intérieur entre août 2000 et mai 2002.

Dans un communiqué, Daniel Vaillant affirme n’avoir jamais été tenu informé, « à aucun moment, et de quelque manière que ce soit », par le directeur central des renseignements généraux des faits que celui-ci aurait rapporté à la BPM.

Le maire du 18e précise que s’il l’avait été, il aurait « immédiatement rappelé Monsieur Bertrand à ses obligations de fonctionnaire au titre de l’article 40 du code de procédure pénale » : « Tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la république. »

Le communiqué souligne que Daniel Vaillant ne fera aucune autre déclaration.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

2 commentaires

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes