jeudi 23 mars 2017| 26 riverains
 

Claude Guéant visite Barbès et la Goutte d'Or

Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, Michel Gaudin, préfet de police et Matthieu Clouzeau, commissaire de police du 18e arrondissement. Photo : © Alexandre Pieroni.

Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, a visité, vendredi 25 mars 2011, le commissariat de la Goutte d’Or, dans le 18e arrondissement de Paris. Reçu par le commissaire de l’arrondissement et le préfet de police, le ministre s’était auparavant rendu du côté du métro Barbès-Rochechouart.

Le ministre est arrivé dans le 18e arrondissement de Paris à 10h tapante. Direction le carrefour Barbès-Rochechouart et ses vendeurs de cigarettes à la sauvette. Claude Guéant était accompagné par Michel Gaudin, préfet de police et Matthieu Clouzeau, le commissaire du 18e. « Il souhaitait prendre le pouls du quartier et de la délinquance locale, raconte un policier. Et voir quelles réponses policières sont apportées à ces problèmes. »

Après quelques mots échangés avec le responsable du kiosque à journaux situé sous le métro Barbès, le ministre s’en est allé visiter, toujours à pied, le commissariat de la Goutte d’Or. Là, il s’est fait expliquer les nouvelles techniques scientifiques d’identification des personnes, en particulier les relevés d’empreintes. « Il y a beaucoup de travail dans ce quartier », a remarqué l’ex bras droit de Nicolas Sarkozy.

Baisse des effectifs policiers dans le 18e
Claude Guéant a ensuite bavardé avec des policiers de terrain. Lesquels l’ont trouvé « à l’écoute et connaissant très bien les questions policières ». L’ancien préfet n’a pas poussé jusqu’à Château Rouge, où, depuis une dizaine de jours, une section de CRS (15 policiers) patrouille tous les jours dans le cadre d’un projet de sécurisation renforcée. Mais les policiers n’ont pas manqué de lui expliquer que les vendeurs à la sauvette avaient disparu de ce quartier. Vers 11h15, Claude Guéant a regagné le ministère de l’Intérieur.

Ian Brossat, élu PC du 18e, n’a guère goûté l’escapade ministérielle. Dans un communiqué, le président du groupe PCF/PG au conseil de Paris s’insurge contre la baisse des effectifs policiers dans l’arrondissement : « Il aurait été judicieux que le Ministre annonce la réouverture du commissariat de la rue Raymond Queneau pour répondre aux exigences de la population, plutôt que de parader vainement dans les rues. » Et de rappeler qu’un vœu a été voté lors du conseil d’arrondissement du 21 mars 2011 « afin d’augmenter les effectifs et les moyens budgétaires des commissariats et de rouvrir le commissariat de la rue Raymond Queneau ».

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

8 commentaires
  • Claude Guéant en "croisade" à Barbès, non ?

    Répondre

  • Claude Guéant visite Barbès et la Goutte d’Or 25 mars 2011 16:58, par Clément

    L’homme qui nous ferait presque regretter le sinistre Hortefeux, c’est dire...

    Répondre

  • Claude Guéant visite Barbès et la Goutte d’Or 25 mars 2011 17:35, par scalp

    Excellente la photo !!! Le"croisé" a un regard de braise, porté vers un horizon hypothétique, la bouche bien serrée, sévère, réfrénant une volonté de châtiment du "juste". Par contre le visage de ce pauvre Mr Gaudin ne s’est pas remis de la risque de saloon de la nuit dernière.
    Faut bien plaisanter non ? Quand on voit tout à coup le racolage qu’on nous inflige au moment où le FN va grignoter les sièges de ces "pauvres candidats UMP" à travers toute la France.
    Mais c’est sans doute bien trop tard, le jour où ils comprendront qu’il n’y a pas que la sécurité dans le débat politique, mais aussi la décence, comme l’on pratiqué MAM, Woerth, Balkany etc.

    Répondre

  • Claude Guéant visite Barbès et la Goutte d’Or 25 mars 2011 21:06, par miclucas

    Il est facile de railler ........ si vous vivez dans ce quartier vous ne pouvez pas nier la delinquance au quotidien , les incivilites , la saleté des rues ........ et ne parlons pas du vendredi matin ou il n est pas possible de circuler ........

    Répondre

  • Amusant que les policiers locaux affirment qu’il n’y a plus de ventes "sauvages". Il suffisait d’essayer, hier vers 18 h., de passer sur le trottoir au droit du 52 rue des Poissonniers pour se convaincre du contraire. Merci MM. Clouzeau et Chaulet !

    Répondre

  • Claude Guéant visite Barbès et la Goutte d’Or 28 mars 2011 20:01, par miclucas

    les classes moyennes ( avec enfants car dès que les bobos ont un enfant , ils quittent le quartier de peur que leur enfant aillent en zone d education prioritire ) que reste il donc ? cherchez et vous avez la reponse ......la mixite sociale et culturelle n existe plus .

    Répondre

  • Claude Guéant visite Barbès et la Goutte d’Or 5 avril 2011 11:20, par otok tone

    Il suffirait au ministre de lire les compte rendus des conseils de quartier pour avoir une idée de la lassitude des habitants et de l’impuissance policière. Mais il est plus facile de jouer l’autruche et de laisser le quartier dans ses difficultés.

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes