vendredi 20 octobre 2017| 17 riverains
 

Les colistiers de P-Y. Bournazel contre-attaquent

« Personne n’a de leçon de vertu et de démocratie à recevoir d’une condamnée en justice ! » Ca défouraille à l’UMP 18e arrondissement de Paris. L’annonce de Roxane Decorte de présenter une liste dissidente aux élections municipales face à celle probablement conduite pas Pierre-Yves Bournazel, conduit les colistiers de ce dernier à dégainer.

« Madame Decorte, qui a été condamnée en justice pour abus de confiance et détournement de fonds de plusieurs dizaines de milliers d’euros à une association de personnes âgées n’a très logiquement pas été retenue sur les listes de l’alternance au nom de l’exigence de probité voulue par Nathalie Kosciusko-Morizet », écrivent Christian Honoré, élu du 18e, Martine de Bonneuil, délégué UMP de la 18e circonscription de Paris et Elisabeth Boyer, candidate sur la liste UMP du 18e.

Et ils poursuivent : « Les élus, les candidats mais surtout les habitants du 18e arrondissement sont surpris et choqués de constater que malgré cette condamnation définitive, Madame Decorte ait l’indécence de contester cette décision et, en annonçant vouloir composer sa propre liste, n’hésite pas à ajouter à sa condamnation judiciaire de la division politique. »


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes