jeudi 14 décembre 2017| 14 riverains
 

Les listes à moins de 10% entre espoir et amertume

Le vote pour les élections municipales dans le bureau 12, rue Championnet.

Six listes n’ont pas dépassé 10% des suffrages lors du premier tour des élections municipales dans le 18e arrondissement de Paris : le Front de gauche, le Front national, Le 18e au cœur, Paris citoyen pour Paris 18, Le 18e évidemment et Lutte Ouvrière. Comment réagissent leurs têtes de liste ? Pour qui appellent à voter ces candidats au second tour ?

Le verdict des urnes n’est pas une sinécure pour les petites listes. Petites, au sens où leurs scores électoraux traditionnels atteignent rarement les 10 % des voix. Voire les 5 % pour certaines d’entre elles. Il en va ainsi du Front de gauche, dont la liste, conduite par Danièle Atala, dépasse à peine 7%. Soit un peu moins de la moitié du score de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle 2012, 15,3% des voix dans l’arrondissement.

« Les 3668 habitant-e-s du 18e arrondissement qui ont voté pour nous ont clairement assumé la dimension politique de leur vote, en refusant de le circonscrire à une illusoire dimension locale, a expliqué Danièle Atala dans un communiqué. Ils se sont appropriés les combats et les objectifs de l’opposition de gauche : refus des politiques d’austérité et de la résignation face aux diktats de la finance, priorité absolue aux besoins en matière de logement, de santé, d’éducation et d’environnement. »

La gestion de la majorité municipale sanctionnée

D’un point de vue strictement local, les électeurs du Front de gauche dans le 18e ont, d’après Danièle Atala, « sanctionné la gestion d’une majorité municipale qui n’a réglé aucun des problèmes structurels de notre arrondissement : taux de pauvreté supérieur à la moyenne nationale, accès au logement, accueil pour la petite enfance, déficit en centres sociaux de santé, absence d’espaces verts ». Faute d’un accord de représentativité au conseil de Paris avec le PS et à l’image de la position du Front de gauche à Paris, Danièle Atala n’a pas donné de consignes de vote à ses électeurs dans le 18e.

« Ce n’est pas un bon résultat, je pensais que les 10% des voix étaient à notre portée. » Philippe Martel, tête de liste Front national, ne masque pas sa déception. Son parti a rassemblé 6,78 % des voix dans le 18e. Un score conforme à celui réalisé par Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle en 2012 (6,2%), mais toutefois largement supérieur aux 3,5% de Cyril Bozonnet aux municipales de 2008. Un « score de consolidation », résume la tête de liste FN. Qui obtient son meilleur résultat, 15,7%, au bureau 44, situé 129 rue Belliard, lequel dépasse aussi les 60% d’abstention. C’est aussi le cas, mais dans une moindre mesure, du côté de Charles Hermite, Evangile ou Binet.

Le faux départ du Front National

Une situation qui n’a pas échappé à Philippe Martel : « À l’inverse des Abbesses, les conditions de vie des habitants des quartiers nord du 18e correspondent davantage aux problématiques que l’on développe : l’insécurité, les problèmes liés aux drogues dures – notamment au crack- ou les implantations de camps de Roms. Nous avions ciblé ces secteurs. Mais pas assez. Il aurait fallu concentrer davantage nos forces sur ce terrain. »

Le candidat regrette le départ manqué de son parti dans l’arrondissement. « J’ai attaqué en décembre, souligne-t-il. J’ai manqué de temps pour renforcer notre présence sur le terrain. Je n’étais pas la tête de liste désignée au départ dans le 18e arrondissement. » Philippe Martel ne donnera pas de consignes de vote pour le second tour : « C’est une question de principe, nous ne sommes pas propriétaires de nos voix. Les électeurs sont grands, ils feront comme ils voudront. »

Les moins de 5% en sont pour leurs frais

Quatre candidats ont échoué à franchir la barre des 5%. Au premier rang desquels figure la liste de Roxane Decorte, Au cœur du 18e. Sa situation et son appel à voter pour la liste socialiste ont déjà été évoqués par Dixhuitinfo. À l’image des autres candidats à moins de 5%, ses frais de campagne ne seront pas remboursés. « Nous nous sommes organisés en conséquence, explique Claude Sauton, tête de liste du Pari citoyen pour Paris 18, qui a rassemblé 1,86% des voix. Nos moyens étaient limités. »

« Mais nous ne sommes pas mécontents, affirme-t-il, quand bien même nous avons constaté que les gens n’étaient pas habitués à une démarche citoyenne telle que la notre. Ils ont encore des étiquettes dans la tête. » « Nous réalisons nos meilleurs scores dans la Goutte d’Or, berceau de la liste, jusqu’à 7,2%, rue Saint Mathieu, poursuit-il. Nous devons maintenant faire exister cette liste. Sans créer un parti politique de plus. Ce n’est pas dans notre logique. » Et de souligner une fois de plus l’abstention importante dans l’arrondissement : « C’est la marque d’un véritable ras le bol. Des électeurs qui nous ont fait confiance au premier tour voterons blanc au second. Nous ne donnerons de pas de consignes de vote. »

La vieille habitude des électeurs

David Pierre-Bloch est déçu : Le 18e évidemment recueille 1,65% des suffrages. « Je pensais approcher les 5%, explique le candidat. J’ai manqué de moyens de communication pour présenter mon projet aux habitants du 18e. » Sa liste est pourtant en progression : en 2008, elle avait recueilli 1,03 % des voix. Pas de quoi le consoler : « Les électeurs ont une vieille habitude, celle de voter pour un candidat du PS ou de l’UMP. Je pensais pourtant qu’il y avait une place pour un représentant de la société civile lors d’une élection municipale. » Et il poursuit : « Je n’abandonne pas le 18e arrondissement. Ce résultat ne changera rien à mon investissement personnel dans ce quartier. » Pour le second tour, David Pierre-Bloch appelle à voter « pour la liste UMP UDI dans le 18e ».

Danièle Hanryon, tête de liste de Lutte ouvrière, a obtenu dans le 18e un score plutôt conforme à ceux généralement réalisés par sa formation : 1,15 %, contre 1,11 % en 2008. Elle se dit « fière » d’avoir fait progresser Lutte ouvrière dans l’arrondissement. Son meilleur score (3,3%) a été enregistré dans le bureau 50, à proximité du boulevard Ney et de la Porte de Clignancourt. « Nous avons été pas mal présents dans ce secteur là », souligne Danièle Hanryon, qui parle d’une campagne de terrain, « à la rencontre des habitants, sans aucune couverture médiatique ».

Au second tour, les électeurs choisiront

Au total, sur l’ensemble du 18e arrondissement, « 588 personnes ont voté pour nous, lesquelles ont clairement exprimé dans quel camp elles se trouvaient : celui des travailleurs, à gauche, en défiance par rapport à la politique du gouvernement ». Le parti trotskiste ne lance, on s’y attendait, aucune consigne de vote pour le second tour. « Bien sûr que non, rétorque Danièle Hanryon. Il n’y a aucune liste qui représente les travailleurs. Les électeurs choisiront. »

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

2 commentaires
  • Les listes à moins de 10% entre espoir et amertume 27 mars 2014 22:52, par davidice

    Ceci dit, voter pour la mairie socialiste sortante vu l’état dans lequel est l’arrondissement, c’est vraiment se tirer une balle dans le pied. ..

    Répondre

  • Comparer le score de la liste du Front de gauche avec le score de J.L Mélenchon à la présidentielle ne peut représenter qu’un potentiel, d’autant qu’à cette municipale, la moitié du PCF a rejoint Anne Hidalgo. Il vaut mieux comparer avec la précédente municipale en 2008 et la candidature d’Anne Leclerc qui avait fait un peu plus de 5% en captant toute la gauche hormis PS et PCF de l’époque. De ce point de vue la candidature de Danièle ATALA a manifestement agrégé plus largement avec 2% de plus et 1000 voix de plus

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes