mardi 25 avril 2017| 17 riverains
 

David Pierre-Bloch veut faire de la politique autrement

Candidat centriste, David Pierre-Bloch brigue le mandat de maire du 18e arrondissement de Paris pour la deuxième fois de sa carrière politique. Ce producteur de télévision est attaché à son quartier comme à ses racines familiales. Portrait.

Vendredi 7 février, 16h, Porte de Saint-Cloud. David Pierre-Bloch gare son scooter et s’assoit à la terrasse du café Le Cardinal. Pour des raisons pratiques, le candidat aux élections municipales, dans le 18e arrondissement de Paris, sous les bannières conjointes Paris Libéré et Nouveau Centre, ne peut recevoir dans son fief. Ponctuel, il ôte son casque avec un grand sourire. Sourire qui ne le quittera plus jusqu’à la fin de l’interview. Il accepte la présence d’un dictaphone : « Nous sommes un peu du même milieu, vous savez. »

David Pierre-Bloch est producteur de télévision. À 45 ans, l’homme se définit comme « quelqu’un issu de la société civile, pas un professionnel de la politique. Mais un homme qui a décidé de s’engager pour des idées ». Une idée, un combat lui tient particulièrement à cœur, ce sont les logements insalubres. En 2007 d’abord, aux élections législatives (le candidat s’était présenté dans la 19e circonscription) ou encore en 2008 aux élections municipales (dans le 18e arrondissement déjà), David Pierre-Bloch s’est « démené » pour combattre ce fléau.

Logements insalubres

Le candidat dit avoir alerté Daniel Vaillant, maire du 18e, le conseil de Paris et les ministres du gouvernement Sarkozy de l’époque sur la situation de ces logements dans l’arrondissement : « C’est une problématique nationale avec des lois précises. Le maire du 18e n’a pas assez de pouvoir pour faire bouger les choses. Le seul qui m’ait répondu et qui ne m’ait pas écrit une lettre bateau comme la plupart des ministres, c’était Hervé Morin. »

Pourquoi lui, ministre de la Défense à l’époque ? « C’est un sujet qui le touche. Il est venu à ma permanence dans le 18e. Il avait une heure avec un planning assez serré. Nous avions décidé d’organiser une table ronde avec des riverains logés dans des logements insalubres. Au final, Hervé Morin est resté plus de deux heures et demie. Il s’est occupé des gens. Il a essayé avec le maire de Paris, celui du 18e aussi, de les reloger, de les reclasser sans aucune publicité, sans rien. Je me suis dit que c’était un mec bien. Ses idées me convenaient, je me suis engagé à ses côtés. »

Troisième campagne électorale

David Pierre-Bloch est né à Boulogne Billancourt, en banlieue parisienne. Séparé et père de deux adolescents (un garçon et une fille), le papa poule « il y a que ça qui compte dans la vie », dit-il, a tracé son chemin très tôt. À 18 ans à la télévision en tant que stagiaire : « Puis, j’ai créé une boîte de production, ça a marché. J’en ai monté d’autres qui n’ont pas marché, c’est la vie. Voilà, j’ai commencé à bosser, à me marier assez tôt, à faire des enfants. »

L’homme semble ne jamais s’arrêter. Debout à 7 heures du matin pour déposer sa fille à l’école. Puis direction les plateaux de tournage ou les studios de montage. Réunion, discuter, rencontrer des personnages du cinéma français ou indien en passant par des historiens. Dès lors une question se pose : quand David Pierre-Bloch s’adonne t-il à la politique ? « Dans la journée, comme en ce moment avec cette interview », rigole-t-il.

Frank Sinatra et Liza Minnelli

David Pierre-Bloch est le petit fils de Jean Pierre-Bloch, un homme politique socialiste, résistant français de la Seconde Guerre mondiale et militant ardent contre l’antisémitisme. Le producteur évoque son grand-père avec émotion : « C’est mon exemple. Pour tout ce qu’il a fait dans sa vie. Il fut le plus jeune député de France en 1936. Il a voté contre Pétain. Il fut grand résistant. Il a lutté pour les Droits de l’homme. Et, je suis très fier car j’ai produit un documentaire sur lui qui sera diffusé sur la chaîne Histoire au mois de mars. » Le candidat aux municipales est aussi le neveu de Jean-Pierre Pierre Bloch, ancien conseiller du 18e.

À la question, quelles rencontres vous ont le plus marquées ? Outre Francois Mitterrand, « pour son charisme », le candidat cite Franck Sinatra : « J’ai eu la chance de produire les coulisses de la tournée de Franck Sinatra, Davis junior et Liza Minnelli en 1988/89. Ca s’appelait "The Ultiment Event" (L’événement tant attendu). Je suis parti suivre cette tournée, en France et aux USA. Je voyais Sinatra de loin. Et puis un soir, nous avons dîné à sa table. Il a invité l’équipe. J’étais jeune 20-21 ans, pas plus. Avec le recul, je me dis que je n’ai pas assez profité de ce moment. »

Un chemin semé d’embûches

Depuis ses premières participations à la politique, les temps ont changé : les adversaires, la manière de faire de la politique... Mais David Pierre-Bloch est confiant : « Vraiment ! Depuis que j’ai annoncé ma candidature, plein de gens m’appellent comme tout à l’heure (son portable a sonné plusieurs fois durant l’interview). Des personnes que je connais, d’autres pas du tout. Des copains de copains qui me disent : "Ça nous intéresse ! J’ai envie de venir tracter avec vous." C’est plutôt sympa ! » Le producteur de télévision sait que le chemin est semé d’embûches mais il souhaite marquer sa différence avec les autres candidats : « Moi, je ne fais pas de promesses que je ne peux pas tenir. Je ne veux pas faire de politique-politicienne. »

Que peut bien penser David Pierre-Bloch de ses adversaires ? « Daniel Vaillant a fait de bonnes choses pour le 18e. Maintenant, je pense qu’il est un peu essoufflé et il y a une nouvelle génération qui arrive. C’est bien de changer. Son adjoint Eric LeJoindre, le candidat socialiste, je ne le connais pas. Mais la question est la même : est-ce que l’on a envie de continuer dans la même direction ou bien veut-on changer les choses ? Après Pierre-Yves Bournazel, le candidat UMP, c’est un bon. Un professionnel de la politique. Il est corrézien comme Hollande et Chirac... »

Incarner le changement dans le 18e

Affilié au Nouveau Centre, présidé par Hervé Morin (qui est aussi président du conseil de l’Union des indépendants), David Pierre-Bloch sera aussi soutenu par Nous Citoyens (Denis Payre) et Paris Libéré (Charles Beigbeder). Le candidat a choisi comme slogan : « le 18e évidemment, la liste citoyenne de la droite et de la gauche. » Il souhaite « incarner le changement dans la gestion du 18e arrondissement », où il habite depuis plus de 15 ans : « Il y a bien sûr les grands axes avec la sécurité, la voirie, les commerces. Mais deux, trois, choses en particulier me révoltent », explique-t-il.

Et de se lancer dans le « manque d’interlocuteurs à la mairie pour des problèmes très basiques ». « Je connais un barman, poursuit-il, qui demande à la municipalité d’installer quatre chaises devant son bistrot depuis plus deux ans. Ca me rend fou. D’ailleurs ça serait la première mesure que je prendrai en tant que maire : davantage de dialogue et d’interactions avec les habitants du 18e. Accélérer les procédures. » David Pierre-Bloch regrette aussi « le peu de pouvoir de la mairie d’arrondissement : le 18e c’est plus de 200 000 habitants. C’est une grande ville. Les décisions centrales sont prises à l’Hôtel de Ville de Paris sur des dossiers qui impactent les habitants du 18e. Il faudrait changer ça. »

La liste de David Pierre-Bloch sur Facebook

David Pierre-Bloch et ses colistiers organisent, lundi 17 mars 2014, une rencontre avec les citoyens du 18e arrondissement. Cette réunion aura lieu à la Cantine du 18e (46, rue Ramey), à 19h45. Hervé Morin, président du Nouveau centre, sera sur place pour soutenir la liste.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

4 commentaires

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes