samedi 18 novembre 2017| 21 riverains
 

Mal aimés, les scooters enlevés sont parfois maltraités

Sur plainte des riverains, des procédures d’enlèvement des deux-roues mal garés sont régulièrement menées dans le 18e arrondissement de Paris. Les conducteurs dénoncent le manque de stationnements autorisés et fustigent les conditions de l’opération : des dégâts sont régulièrement constatés sur les véhicules. Et, dans ce cas, c’est la préfecture de police qui paie. Enquête. En savoir plus »

 
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes