samedi 29 avril 2017| 97 riverains
 

Un habitant de la Goutte d'Or aurait été agressé par des policiers

L’information a été révélée mardi 16, via un témoignage publié sur le site Rue89. Un enseignant en sciences économiques qui organisait une soirée à la Goutte d’Or vendredi 12, dans le 18e arrondissement de Paris, aurait été agressé par des policiers.

Prétextant une alerte au cambriolage, les policiers seraient rentrés dans l’immeuble et auraient agressé l’enseignant ainsi que son frère. Les deux hommes auraient passé la nuit en garde en vue.

Des ITT de 5 jours leur auraient été délivrées.

Contactée, la Préfecture de Police a déclaré laconiquement « qu’elle ne communiquait pas sur le sujet. »

D’après le site du figaro.fr, l’Inspection générale des services ("la police des police") aurait ouvert une enquête.

1 commentaire
  • Je ne suis pas étonné par ce témoignage. Moi-même je suis habitant du quartier et un de mes amis a été violemment pris à partie par des policiers alors qu’il venait d’être victime d’une agression à Chateau-Rouge. A la Goutte d’Or, il me semble qu’un jeune sud-américain s’est fait tabassé récemment et est resté handicapé.

    J’ai lu l’article sur rue89 et je reconnais exactement ce qui est décrit, comme les voitures de police déboulant à 4 heures du matin dans la rue vide de Clignancourt toutes sirènes hurlantes.

    Le comportement des policiers dans le quartier Chateau-Rouge / Goutte d’Or est problématique, anxiogène vis à vis des citoyens "lambdas" alors que parallèlement de véritables délits (contrefaçons, trafic de drogue...) ne semblent pas traités.

    Face à ces dérives, où sont les politiques, que fait l’IGS, où en sont les règles élémentaires de gouvernance ? Les citoyens doivent se concerter, s’exprimer et se défendre face aux violences policières.

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes