mercredi 29 mars 2017| 38 riverains
 

Al-Jazeera enquête sur la mort de Walid Ferdi

Le 11 juillet 2011, un journaliste de Dixhuitinfo racontait l’hommage rendu par 200 à 300 personnes à Walid Ferdi, un habitant du 18e arrondissement décédé dans sa cellule de la prison de Fresnes, suite à un incendie, le 30 juin 2011.

Sa famille pointe du doigt l’absence de mesures de sécurité pour prévenir les incendies et la lenteur de la réaction des gardiens face au départ de feu. C’est ce que raconte le site Internet d’Al-Jazeera, la chaîne de télévision qatarie, qui a enquêté sur les conditions du décès de ce jeune homme.

D’après Al-Jazeera, Badiaa El Massi, le co-détenu de Walid Ferdi, gravement brûlé et plongé dans un coma artificiel à l’hôpital de Tours, est accusé d’avoir « enflammé » son co-détenu. Mais d’après la famille de Badiaa El Massi et son avocat, il est plus probable que les détenus aient mis le feu à leur matelas pour protester contre leur arrestation.

Les gardiens ont-ils réagi à temps ? Peuvent-ils être tenus pour responsables de ce décès ? La prison de Fresnes est-elle aux normes ? Badiaa El Massi aurait-il bloqué toutes les issues de la cellule avant d’y mettre le feu, comme l’affirmeraient les premiers éléments de l’enquête ? Autant de questions posées par cette affaire, auxquelles la journaliste d’Al-Jazeera, Yasmine Ryan, tente de répondre.


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes