lundi 26 juin 2017| 22 riverains
 

Trois policiers du 18e mis en examen

Un contrôle de police rue Dejean, dans le 18e.

Trois policiers du 18e arrondissement de Paris ont été mis en examen par le parquet de Paris, samedi 17 mai 2014, pour violences aggravées et insultes raciales.

Un brigadier, un adjoint de sécurité et un policier stagiaire, affecté dans un commissariat du 18e arrondissement de Paris, ont été mis en examen pour « violences aggravées et insultes raciales » par le parquet de Paris, samedi 17 mai 2014.

D’après l’AFP, qui confirme une information d’I-Télé, le brigadier est soupçonné d’avoir agressé physiquement et verbalement plusieurs vendeurs à la sauvette lors d’interpellations dans la rue, mais aussi au sein du commissariat du 18e arrondissement.

Les deux autres policiers auraient été témoins de ces violences mais auraient gardé le silence. « C’est un quatrième policier du commissariat qui a dénoncé les agissements de ces trois collègues il y a quelques mois à sa hiérarchie qui a saisi l’IGPN, la police des polices », selon une source policière.

Une interdiction totale d’exercice a été prononcée le temps de l’instruction contre le plus haut gradé, le brigadier. Les deux autres « vont être déplacés et ont interdiction de se rendre au commissariat central du 18e arrondissement le temps de l’enquête », selon une source policière

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

4 commentaires
  • Trois policiers du 18e mis en examen 20 mai 2014 12:27, par SOW

    Si ce n’est que des insultes ça passe encore mais un jour il y aura des morts....
    Le quartier est insupportable avec les vendeurs à la sauvette qui empêchent les riverains de circuler librement et salissent les rues
    Les habitants sont à bout de nerf et les commerçants honnêtes sont au bord de la faillite....
    Le commissaire devrait démissionner car son action est un échec...

    Répondre

  • Trois policiers du 18e mis en examen 20 mai 2014 21:08, par davidice

    Une raison de plus pour que les policiers ne fassent rien

    Répondre

  • Les policiers du XVIIIème jouent les cow boys, il faut qu’ils se calment !!! L’IGS doit les surveiller, ce genre de situation n’est pas nouvelle dans le quartier !!!

    Répondre

  • Trois policiers du 18e mis en examen 2 juin 2014 18:09, par Tom

    Le problème c’est que ces vendeurs/euses à la sauvette font la loi dans le quartier, et quand ils oublient qu’ils ont affaire à la force publique ils se font embarquer sans ménagement. Et c’est bien normal ! Le travail de la police est difficile et ils font preuve la plupart du temps de diplomatie voire de bonhomie. Tant mieux d’ailleurs, mais je comprends que l’on puisse perdre ses nerfs

    J’habite le quartier et en trois-quatre ans c’est devenu insupportable : le bruit, la saleté... on peut à peine circuler sur les trottoirs de la rue des Poissonniers et je ne parle même pas de la rue Dejean avec ses tas d’ordures quotidiens que les riverains subissent ET dont ils paient la redevance pour l’enlèvement.

    La police devrait ouvrir une antenne, être encore plus présente et faire la chasse à tous ces "vendeurs" qui pourrissent la vie des habitants et vendent des produits à l’hygiène plus que douteuse, sans parler des cosmétiques de contrefaçon.
    Il faut noter que depuis que la gauche est au pouvoir, la sécurité et la présence des policiers a été considérablement renforcée. Car c’est bien sous l’ère Sarkozy, soi-disant champion de la sécurité, que tout est parti à vau-l’eau.

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes