vendredi 1er août 2014| 53 riverains
 

Deux blessés légers dans un incendie rue Hermel

Le feu s’est déclaré à 7h00, jeudi 28 juin 2012.

Un incendie survenu à 7h00, jeudi 28 juin 2012, dans un immeuble du 66 rue Hermel, dans le 18e arrondissement de Paris, a totalement ravagé un appartement. Rapidement évacués du bâtiment, les habitants en ont été quitte pour une belle frayeur : seulement deux blessés légers sont à déplorer. Les causes du sinistres restent à préciser.

D’abord de grandes flammes surgies des fenêtres au deuxième étage de l’immeuble situé au 66 rue Hermel, dans le 18e arrondissement de Paris. Puis une épaisse fumée noire. L’incendie a débuté vers 7h00, jeudi 28 juin 2012, dans un appartement occupé par un couple de personnes âgées. Les voisins témoignent de l’état « impeccable » du bâtiment en briques rouges. « Mais nous avons eu très peur », précisent-ils.

En trois minutes, les pompiers étaient sur les lieux du sinistre. Entre temps, les deux personnes âgées, invalides, avaient été extirpées en urgence de leur appartement par un voisin du quatrième étage. D’après les témoignages des habitants, le feu s’est déclaré dans un matelas chauffant. « Un court-circuit probablement ». D’autres évoquent un sèche-cheveux en fonctionnement, abandonné sur un canapé, qui aurait déclenché l’incendie. L’appartement a été totalement ravagé par les flammes. Celui situé à l’étage au-dessus a subi pratiquement le même sort.

JPEG - 34.1 ko
Sèche cheveux ? Couverture chauffante ? Un court circuit serait à l’origine du sinistre au deuxième étage de l’immeuble, qui a été totalement ravagé par les flammes.

Le bilan, provisoire, s’élève à deux personnes légèrement blessées : une jeune femme incommodée par les émanations de fumée et un homme qui, en voulant revenir sur dans son appartement au plus fort du sinistre pour récupérer des objets de valeur, a tenté d’entrer dans son appartement situé au septième et dernier étage en passant par les toits. Il s’est fracturé les deux jambes en sautant sur son balcon quelques mètres plus bas.

L’ensemble des habitants de l’immeuble a été pris en charge par les secours et rassemblé dans un café tout proche, puis dans les locaux d’une petite entreprise voisine. Kim, une jeune femme du cinquième étage ne sait pas quand elle pourra rentrer chez elle. « Je pars chez des amis qui pourront héberger mes trois enfants pour la journée, dit-elle. Ce soir, nous irons probablement dans un hôtel. Mon assurance est prévenue et devrait prendre en charge ces frais. »

Quant aux deux personnes âgées, elles ont été prises en charge par la mairie du 18e arrondissement. « Les autres vont devoir se débrouiller », explique la gardienne de l’immeuble sinistré. Jeudi 28 juin 2012, dans l’après-midi, ils ignoraient quand ils pourraient rejoindre leur domicile.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

1 commentaire

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com