jeudi 30 mars 2017| 23 riverains
 

Un nouvel avenir pour la porte Montmartre

La bibliothèque Jacqueline de Romilly et le Centre d’animation René Binet sont situés au rez-de-chaussée de ce nouvel ensemble d’habitation, avenue de la porte Montmartre.

La bibliothèque Jacqueline de Romilly et le Centre d’animation René Binet, situés porte Montmartre, dans le 18e arrondissement de Paris, ont été inaugurés samedi 11 janvier 2014. Les deux équipements contribuent à la réhabilitation d’un quartier longtemps laissé de côté.

C’est un autre monde. À deux pas du boulevard périphérique, l’avenue de la porte Montmartre ressemble enfin à quelque chose. C’est désormais un espace architectural structuré : d’un côté une crèche, de l’autre un ensemble de quatre immeubles d’habitations reliés entre eux par des coursives. Séparée de l’avenue par de larges baies vitrées, la bibliothèque Jacqueline de Romilly et le Centre d’animation Binet sont situés au rez-de-chaussée. Les deux équipements seront inaugurés samedi 11 janvier 2014.

« Nos lecteurs attendaient cette bibliothèque avec impatience, explique Dominique Berger, sa responsable, qui pilote le projet depuis fin 2008. Nous sommes ouverts depuis le 7 décembre 2013. Et, déjà, les nouveaux inscrits se bousculent. Ils sont attirés par les DVD, qui n’étaient pas proposés dans les locaux précédents, l’espace multimédia, et surtout, nous sommes visibles depuis la rue. » La bibliothèque est entièrement vitrée. Ca change tout : « Les espaces petite enfance, BD et manga, équipés d’un petit salon captent les regards. »

Riverains fiers de leur nouvelle bibliothèque

Juste retour des choses. Depuis des années, la bibliothèque Binet, son ancien nom, vivait dans un relatif anonymat. « Nous avons beaucoup déménagé dans le quartier, souligne Dominique Berger. Depuis avril 2010, nous étions logés dans des préfabriqués au pied de la tour qui borde le périphérique. L’ensemble de l’équipe avait hâte d’intégrer les nouveaux locaux. Aujourd’hui, les riverains sont fiers de leur nouvelle bibliothèque. En particulier ceux qui avaient le sentiment d’être délaissés, dans un quartier loin de tout. »

JPEG - 71 ko
Au 16 de l’avenue de la porte Montmartre, la bibliothèque Jacqueline de Romilly, offre 1 000m2 de lecture aux habitants du quartier.

Les collections ont été renouvelées, augmentées. L’accent a aussi été porté sur le développement des bouquins consacrés au parascolaire. Résultat, la bibliothèque propose 13 500 livres adultes, 6 800 livres enfants (albums, contes, premières lectures…) 3 000 DVD (de la populaire comédie américaine jusqu’aux films d’auteurs), 5 000 BD et mangas adultes et enfants, etc. Les rayonnages s’étendent sur une surface doublée et portée à 1 000m2 sur deux étages.

Travail en collaboration avec les associations du quartier, en particulier avec le centre d’animation voisin René Binet, séances d’accompagnement à la scolarité pour les collégiens, projections de films, club de lecture : « Notre objectif est d’attirer dans la bibliothèque un public qui, traditionnellement, ne fréquente pas ce type d’établissement, précise Dominique Berger. Ce lieu doit être vivant, convivial. Il appartient aux habitants. Ils doivent se l’approprier. »

Moyennant une carte valable dans toutes les bibliothèques parisiennes, le prêt des livres, documents et DVD est gratuit. Sauf pour les DVD adultes, pour lesquels il convient de s’acquitter d’un forfait annuel de 61 euros.
Renseignements complémentaires et horaires d’ouverture ici.

Une odeur de neuf flotte un peu partout

À cinquante mètres à peine, après avoir dépassé le futur centre social, s’ouvre le Centre d’animation René Binet. Oubliés les Algéco et les bâtiments type Pailleron, installés depuis les années 70 rue Binet. Ici, le hall d’accueil est vaste et lumineux. Quelques parents, enfants et animateurs prennent leurs marques. Le mobilier est disparate. Une odeur de neuf flotte un peu partout. Le centre a ouvert lundi 6 janvier 2014. «  Nous allons personnaliser sa décoration avec les habitants, explique Christine Le Gall, chef de projet. Nous proposons aussi des loisirs à partager en famille. »

JPEG - 62.1 ko
La facade entièrement vitrée du Centre d’animation René Binet, au 28 avenue de la porte Montmartre.

Le Centre d’animation René Binet se déploie sur deux étages. Au fil desquels on découvre des studios d’enregistrement et des salles de répétition. Un dojo, consacré à la pratique des arts martiaux, aux exercices d’expression corporelle et plus largement au sport, jouxte une salle de danse de belle dimension. Au deuxième étage, quatre salles polyvalentes accueilleront des cours de musique, des séances d’accompagnement scolaire ou de l’expression artistique. Au rez-de-chaussée, deux baby-foot flambant neufs trônent au centre du vaste espace destiné à l’accueil des jeunes du quartier. Dans un coin, les tables de ping-pong attendent d’être dépliées.

L’équipe s’affaire au milieu des cartons de déménagement pas encore ouverts. Les préparatifs de l’inauguration du lendemain vont bon train. Christine Le Gall est déjà dans le rythme : « Les animations du centre sont celles qui étaient proposées rue René Binet en début de saison. Aujourd’hui, plus d’un millier d’usagers bénéficient de nos activités. Nous en attendons d’autres. D’autant que nous allons développer notre travail avec les riverains de la ville de Saint Ouen, de l’autre côté du périphérique. »

Horaires d’ouverture du centre et ensemble des activités sur le site Internet du Centre René Binet.

La Bibliothèque Jacqueline de Romilly et le Centre d’animation René Binet seront inaugurés samedi 11 janvier 2014, en particulier par Daniel Vaillant, mairie du 18e arrondissement, Violaine Trajan, son adjointe chargée de la petite enfance, de la jeunesse et de la famille, et Bruno Julliard, adjoint au maire de Paris, chargé de la culture. Le Conseil parisien de la jeunesse du 18e arrondissement sera également associé à cette inauguration.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

1 commentaire
  • Un nouvel avenir pour la porte Montmartre 19 janvier 2014 08:19, par Philippe Durand

    " La porte Montmartre ressemble enfin à quelque chose" ? heureux de l’apprendre. Si la phrase est choc (disons qu’elle est maladroite) , elle est bien loin de la réalité. Si il y a un enfin, c’est sur la réouverture (et non l’ouverture) des équipements.
    La porte Montmartre est différente, prend un nouveau visage dans cet aspect du quartier, la porte ressemblait déjà à quelque chose avant ces travaux.
    la crèche, l’a bibliothèque, le centre d’animation existaient déjà...
    quant aux nouveaux équipements, c’est sûr ils apportent un plus indéniable au secteur et à ceux qui les fréquentent.

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes