samedi 18 novembre 2017| 14 riverains
 

Sondage : quel avenir pour la petite ceinture ferroviaire ?

Sur les voies ferrées de la Petite ceinture, en 2010 © T. Boniface

Une promenade arborée ? Un couloir réservé aux transports alternatifs ? Un vélorail ? Une boîte de nuit dans les souterrains ? Une réserve de biodiversité interdite au public ? Les possibilités de transformation de la petite ceinture ferroviaire, au nord du 18e arrondissement de Paris, sont nombreuses. Les Parisiens pourraient être consultés en 2012. Et vous, qu’y verriez-vous ?

Il faut bien le reconnaître, depuis le passage du dernier train de marchandises au début des années 90 – et hormis quelques rares apparitions ferroviaires depuis – la petite ceinture ferroviaire, au nord du 18e arrondissement de Paris, est bien calme. Un jardin partagé à quelques encablures de la porte de Clignancourt, géré par l’association Les amis des jardins du ruisseau, a bien vu le jour, initiative encadrée depuis 2006 par une convention entre la Ville de Paris et Réseaux ferrés de France (RFF), propriétaire des lieux, qui autorise l’aménagement de certains tronçons.

À l’abandon
Le reste du tracé oscille entre squat et friche végétale, où la nature reprend petit à petit ses droits. La ville, les Verts plus particulièrement, aimerait que quelque chose soit fait de cet espace. « C’est un des plus grands espaces verts de Paris – 32 km de voies ferrées, dont 3 km dans le 18e, explique Sylvain Garrel, chef de file d’Europe Écologie Les Verts (EELV) dans le 18e. Des projets commencent à sortir des cartons dans d’autres arrondissements parisiens, le 15e par exemple, ou une promenade pourrait être construite sur la partie sud.

« La priorité est à donner à la portion comprise entre l’ancienne gare de Saint-Ouen et la gare Ornano », dit Pascal Julien, élu EELV du 18e. Les deux bâtiment ont été récemment rachetés par la Ville, moyennant un million d’euros chacun. Faute d’argent dans les caisses, leur rénovation est reportée sine die.

Timides avancées
Avec l’adoption du plan de la biodiversité en Conseil de Paris, mardi 15 novembre 2011, la ville donne un nouvel élan à la réhabilitation de la petite ceinture ferroviaire, dans le 18e et dans toute la capitale. Ce plan acte « la biodiversité (comme) un élément structurant de l’action municipale » et vise à renforcer les « corridors écologiques » à l’horizon 2020.

Concertation au premier semestre 2012 ?
La convention qui lie RFF à la ville arrive à échéance en 2012. Les Verts souhaitent une consultation avec les Parisiens au moment de son renouvellement. « Nous souhaitons une vraie réflexion avec les habitants, explique Sylvain Garrel. Développer les jardins partagés ? Garder les rails pour du fret ou du transport public ? » Autant de questions que se pose l’élu, qui refuse que que cet espace foncier soit bradé aux promoteurs privés. « Et pourquoi pas étudier dans quelle mesure les tunnels peuvent être utilisés pour accueillir des boîtes de nuit ? »


Warning: Illegal string offset 'id_auteur' in /home/dixhuiti/www/plugins/auto/forms_et_tables_2_0/balise/forms.php on line 110

Warning: Illegal string offset 'id_auteur' in /home/dixhuiti/www/plugins/auto/forms_et_tables_2_0/balise/forms.php on line 154

Voir les résultats
Quel avenir pour la petite ceinture ferroviaire ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lire aussi :
Sur les voies ferrées de la Petite ceinture.
La High Line new-yorkaise, exemple de reconversion de voies ferrées réussie.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

23 commentaires
  • Bonjour
    Je vote mais mon vote n’est pas pris en compte dans les résultats ? il y a un bug ?
    Merci par avance pour une réponse
    Bonne journée

    Répondre

  • Bonjour,
    la mairie de Paris devrait faire plus que les quelques propositions avancées ici, en dehors du seul 18eme arrondissement. Cet espace offre plein d’autres possibilités, avec quelques aménagements, telles qu’un refuge pour les sans abris, un parking souterrain pour les cars de touristes, un espace pour des concerts et des représentations théâtrales, un/des bars à l’écart de tout ce boucan, une véritable agora comme dans l’antiquité et plein d’autres dont je n’ai même pas idées. En incluant, pourquoi pas, ce vous nous proposez.
    Donc difficile de répondre à ce questionnaire aux questions fermés.
    Amicalement.

    Répondre

  • Sondage : quel avenir pour la petite ceinture ferroviaire ? 6 décembre 2011 13:41, par Bulle3000

    Plein de bonnes idées, effectivement !

    Répondre

  • Sondage : quel avenir pour la petite ceinture ferroviaire ? 6 décembre 2011 14:09, par Alain Coquard

    Bonjour,
    Je suis surpris que les choix que vous proposez n’offrent pas celui de la remise en exploitation d’un réseau de transport collectif.
    Il s’agit d’infrastructures considérables à Paris où les disponibilités d’espaces tant en surface que souterrains sont extrêmement réduite...alors que la demande en transports collectifs est appelée à se développer très rapidement.
    Il est difficile de prôner l’abandon de la voiture et, simultanément, de ’gadgétiser" une telle ressource.
    Cordialement.

    Répondre

  • Effectivement, les suggestions de ce sondage orienté sont limitées et ne comportent même pas la seule suggestion qui soit en accord avec l’usage le plus évident et le plus utile aux Franciliens : une réouverture pour un moyen de transport ferroviaire rapide, écologique et silencieux !

    Répondre

  • Sondage : quel avenir pour la petite ceinture ferroviaire ? 6 décembre 2011 15:11, par La rédaction

    @Alain, @Jean : Bonjour. Vos remarques sont pertinentes. La réponse 4 « Un vélorail, ou d’autres modes de transports doux » englobait l’idée d’une ré-utilisation des rails sous la forme d’un vélorail, d’un tramway ou d’un tram-train. Nous allons voir comment nous pouvons différencier ces réponses dans le sondage.
    – La rédaction

    Répondre

  • Il faut en faire quelque chose. C’est trop dommage de laisser cette “petite ceinture” qui faisait le tour de Paris à une époque (mais qui est définitivement coupée en un ou deux endroits) à l’abandon (bravo aux riverains qui se sont mis à entretenir les pentes).
    Si dix-huit-info pouvait nous faire un schéma ne se limitant pas au petit tronçon XVIIIe, ça pourrait aider la réflexion.
    Ne serait-il pas possible de réfléchir large ? à la fois favoriser une circulation non polluante et un univers naturel qui pourrait être une “réserve” mais où il ferait bon marcher (sans cueillir ni les fleurs, ni les plantes comme dans les Parcs de la Vanoise et autres réserves).

    Répondre

  • Sondage : quel avenir pour la petite ceinture ferroviaire ? 6 décembre 2011 20:06, par lousantuari

    bonsoir, l’idée la plus simple de réutiliser les rails ne vaut qu’en faisant le tour de paris donc pas réaliste.
    un usage multiple selon les espaces couverts ou plein ciel et, aussi, selon les jours de la semaine et l’heure, le dimanche permettre la promenade, pique nique, le soir musique, concerts, restaurant, le matin sport, cyclisme ou jogging voir musculation, pourquoi pas un marché alimentaire. en tous cas pas de lieu routinier plein d’interdits comme nos jardins, salles de concerts, et autres.

    Répondre

  • Il est utile, pour que chacun se fasse une idée plus précise, de se documenter. Sans prétention d’exhaustivité, le site petiteceinture.org présente des données factuelles, des informations vérifiables et un point de vue qui lui est propre.

    Répondre

  • Bonjour,
    je suis bien contente de voir un article sur la petite ceinture...Il est en effet franchement honteux qu’elle soit délaissée, abandonnée et qu’on aie mis en place le tram avec des dépenses colossales alors qu’on aurait pu faire quelque chose de chouette en utilisant la petite ceinture (certes en y mettant les moyens mais bon, elle a quand même un côté charmant). Je connais bien les jardins du Ruisseau, mis en place entre belliard et porte de clignancourt et c’est une réussite... pour ceux qui y ont accès et un jardin.
    Ceci dit, l’espace rail y reste bien sûr accessible.... on peut donc conjuguer divers usages sur la PC. J’espère vraiment que cet espace servira au bien être des Parisiens et sera sauvegardé comme patrimoine...simple questionnement : cette place pourrait elle être prise pour la construction d’immeubles ? Je sais à quel point elle pourrait intéresser.
    voilà, bonne suite de débat et bonne journée !

    Répondre

  • Sondage : quel avenir pour la petite ceinture ferroviaire ? 7 décembre 2011 15:23, par Didier PARIS 18

    Bonjour,
    Il faudrait déjà enlever régulièrment les tas de détritus et objets divers qui sont jetés régulièrement par les riverains, sur les talus et les voies par dessus les ponts et grilles. Décharge publique. L’entretien n’est pas fréquent. A signaler, un effort est fait depuis plusieurs jours. De la verdure, des arbres, des fleurs, une promenade apporteraient une bouffée d’oxygene, pour compenser les bruits et particules de pollution qui nous environnent et nous intoxiquent . Un peu de paix dans ce monde de stress et d’impatiences stériles. Restaurants, marchés concerts, métros, bus, il y en a partout à PARIS, mais du silence de la verdure et de l’air pur, ça, il y en a pas beaucoup. Le bon sens a toujours de l’avenir. Merci de votre lecture.

    Répondre

  • La réutilisation de la ligne pour du transport n’est pas incompatible avec un usage ludique de type promenade plantée : cette disposition est documentée sur le site cité supra (petiteceinture.org).

    Répondre

  • Bonsoir,

    Pourquoi devoir s’enterrer dans une tranchée ferroviaire pour se promener dans Paris, alors que les rues en bas de nos immeubles sont conçues pour cela et forcément plus accessibles ? La promenade plantée devrait donc être dans nos rues.

    Vouloir une promenade plantée sur la Petite Ceinture, cela semble vouloir enterrer les promeneurs pour laisser les rues aux voitures. Alors qu’un ménage parisien sur deux n’a pas de voitures.

    En plus, prendre le métro devient de plus en plus pénible à cause de la forte fréquentation, comme sur la ligne 13 qui passe à la porte de Saint-Ouen. Alors, si un métro ou n tramway sur la Petite Ceinture permet de se déplacer en évitant les lignes existantes, tant mieux ! En plus, dans le 18e, la Petite Ceinture est en tranchée ou en tunnel, donc la circulation d’un métro ne gênerait pas tellement les riverains. Et si c’est le cas, il n’y a qu’à prévoir des aménagements antibruits.

    Bref, je suis pour la promenade plantée dans nos rues et un transport ferroviaire sur la Petite Ceinture.

    Répondre

  • Sondage : quel avenir pour la petite ceinture ferroviaire ? 8 décembre 2011 18:10, par Jean-Claude

    Les idées écologiques sont intéressantes, mais le gros gros problème actuel c’est le transport.
    Il y a de plus en plus de monde à Paris, et on y circule de moins en moins bien.
    En voiture, on ne peut plus passer nulle part, les métros sont tellement bondés qu’il y a des incidents et des malaises tous les jours....

    alors pour moi l’urgence est de rajouter des moyens de transports en commun propres et confortables du type tramways, surtout que les nouvelles constructions aux Batignolles vont encore amener un flux supplémentaire.

    Jean-Claude
    www.hello-paris.fr

    Répondre

  • Sondage : quel avenir pour la petite ceinture ferroviaire ? 10 décembre 2011 07:58, par Protect Nature

    La petite ceinture constitue aujourd’hui une réserve de biodiversité, de par sa non fréquentation elle est un refuge pour la faune et la flore, multitudes d’insectes , papillons qu’on ne voit plus ailleurs, espèces végétales , hérissons, renards,... c’est le seul endroit qu’ils leur restent dans Paris : nous devons laisser cette place à la Nature : l’Homme en a tellement besoin ! Et nous devons favoriser cet écosystème de plus en plus rare en ne permettant pas une trop grande fréquentation qui détruirait tout...

    Répondre

  • Sondage : quel avenir pour la petite ceinture ferroviaire ? 12 décembre 2011 21:44, par miclucas

    Je suis pour la transformation de la petite ceinture en une promenade verte dans le 18 eme et 19 eme qui en ont bien besoin , comme cela a ete fait vers la gare de lyon . nos arrondissements ont besoin d embellissement car le nord est de Paris est tres desherité a cet egard .

    Répondre

  • Il semble tellement évident qu’il faille transformer cet espace naturel sauvage en un espace naturel aménagé avec piste cyclable, sentier de randonnée à l’exclusion de tout transport en commun alors que vient d’être construit très intelligemment et esthétiquement le tramway sur le boulevard des Maréchaux qui est parrallèle à la PC.

    Il est étonnant et désespérant que cette transformation (peu compliquée de surcroit) en ceinture verte n’ai pas été réalisée depuis 30 ans (ou au moins 20 ans, suite à la désaffection du site).

    "Nous" disposons là d’un site ex-tra-or-di-nai-re. Ne le gâchons pas et pour le moins mettons-le à la disposition du public et vous, entités de la puissance publique (RFF, ville de Paris, etc...) règlez au plus vite les formalités administratives (cessions foncières, conventions diverses, etc...) qui entravent tout développement concret.

    Ces observations s’appliquent à la totalité de la petite ceinture bien entendu. Il suffit pourtant de voir le résultat de la promenade plantée pour ne plus tergiverser davantage.

    Répondre

  • il est tellement difficile de créer de nouvelles lignes de transport en commun, surtout en zone urbaine dense, que je ne comprends pas comment on peut envisager, ne serait-ce qu’un seul instant, de supprimer une voie ferrée existante dans Paris ! La seule utilisation intelligente et conforme aux besoins des Parisiens et des Franciliens, c’est de la réouvrir aux transports de passagers et éventuellement de marchandises.

    Répondre

  • Sondage : quel avenir pour la petite ceinture ferroviaire ? 19 décembre 2011 10:38, par jaccours

    Pour l’information de vos lecteurs, je vous signale l’étude de l’APUR http://www.apur.org/etude/etude-pro... d’août 2011.
    Pour le 18ème arrondissement l’extension du T3 à porte d’Asnières retire à la petite ceinture tout intérêt en matière de desserte de proximité comme cela a été le cas dans le 15ème arr. avec l’extension du T2 à la porte de Versailles sur la voirie et non sur la ligne.

    Répondre

  • Sondage : quel avenir pour la petite ceinture ferroviaire ? 19 décembre 2011 12:08, par Senechal

    Bonjour
    Plus de place pour les promenades, pour les enfants.
    Prendre l’exemple sur high Line a New York. C’est la solution ma moins chère et la plus importante pour les habitants. Plus de nature

    Répondre

  • Sondage : quel avenir pour la petite ceinture ferroviaire ? 19 décembre 2011 15:39, par Marie-Claude

    Bonjour,
    Une idée qui n’a pas encore été évoquée mais à laquelle je pense depuis longtemps en voyant cette petite ceinture laissée à l’abandon, pourquoi ne pas utiliser les voies ferrées pour faire circuler un petit train touristique qui emmènerait les promeneurs sur plusieurs kilomètres entourés par la nature. Maintenir une bordure verdoyante est en effet à mon sens primordial et donc il pourrait y avoir également une promenade plantée qui longerait les voies pour ceux qui préféreraient marcher au vert !

    Répondre

  • Myp serait bien avisé d’aller y faire un tour ; il se rendrait compte de l’aberration de faire une promenade plantée dans des tunnels ou des portions de la ligne inappropriées pour une promenade !

    http://www.petiteceinture.org/Analy...

    Répondre

  • Moi je pense qu’un Tram train de Rosa Parks à Porte de Vincennes serai vraiment une très bonne idée car la petite ceinture pourrai permettre de donné une solution de transport non négligeable dans le 19e et 20e arrondissements, à des endroits mal desservi et je sais de quoi je parle car j’habite près de cette petite ceinture dans le 20e.
    ça serai un réel plus pour le confort des parisiens dans ces secteurs de Paris et une bonne correspondance pour aller vers le nord Est en banlieue ou vers Porte de Vincennes surtout en terme de temps de transport.

    Mais si on veut voir les choses avec plus d’ambition, je pense que ce tram train pour allé aussi bien jusqu’à Gare de l’Est, (en passant par Rosa Parks) et allé jusqu’à Porte de Charenton et Gare de Lyon (au lieu de s’arrête à Porte de Vincennes)...
    Ce qui permettrai de faire au nord une liaison entre la Gare du Nord et la Gare de l’Est et d’en faire profité le 18e arrondissement, plus le future projet de tramway des Gares...
    Et au Sud de faire une correspondance avec un future projet de tramway des Gares à Gare de Lyon.

    En se qui concerne le nord (de Gare du Nord à Batignolles) je pense qu’une vocation ferroviaire doit être maintenue.

    En se qui concerne le Sud (du 13e, 14e et 15e arrondissements) je pense qu’une balade type parc ou autres peuvent laisser place à la petite ceinture, Car elle trop proche à cette endroit du tramway T3a... Ou alors, ce qui pour moi est plus logique mais pas forcement moins bien. Une voie réservé aux trams frets. Ce qui permettrai de préservé la petite ceinture comme une ligne de chemin de fer. et qui à mon sens serai plus rentable...

    En tout cas, préservé la petite ceinture serai une réelle bonne chose et permettrai d’offrir du transport supplémentaire, car pour une ville dynamique cela compte beaucoup selon moi.

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes