samedi 29 avril 2017| 25 riverains
 

Parcelle délaissée cherche propriétaire motivé

À l’abandon depuis plusieurs années, la parcelle du 75 du ruisseau, dans le 18e arrondissement de Paris, doit être mise en vente par la Ville prochainement. Un passé sombre, un avenir à peine plus clair ; le gérant de l’hôtel attenant pourrait être intéressé. Explications.

Sur 50 m2, c’est à la fois une forêt vierge et une décharge à ciel ouvert, dans le 18 arrondissement de Paris. La parcelle, située au 75 rue du ruisseau, ne fait pas rêver grand monde, et ce depuis plusieurs années, à commencer par la Ville de Paris. Le conseil d’arrondissement du 18e a voté à l’unanimité, lundi 10 octobre 2010, la délibération de « cession par voie d’adjudication publique ». Comprenez, la mise en vente aux enchères de la-dite parcelle.

JPEG - 17.3 ko
Canettes, bouteilles et sac en plastique jonchent le sol

Dent creuse
« C’est une bonne chose chose que la Ville la vende », concède Vincent Rattez, le gérant du Pacific Hotel, attenant à la parcelle. Lui qui vit et voit tous les jours ce petit morceau de terre perdue. « Je ne sais pas depuis combien de temps c’est à l’abandon, je suis arrivé à la direction de l’hôtel il y a un an et demi ; mais on me dirait 10 ou 15 ans que ça ne me surprendrait pas. » Acquise par la ville en 1931 suite à une expropriation, la parcelle serait vide depuis au moins 1990. Jusque dans les années 2000, plusieurs projets de construction de logements sociaux naissent, et meurent ; la ville avait alors besoin de racheter l’hôtel. Deux écueils : d’une part, aucun projet budgétairement équilibré ne parvient à terme et, d’autre part, le nouvel hôtelier manifeste la volonté de rénover l’immeuble. La ville décide de lui vendre les murs au début de l’année. Montant de l’opération : 1,3 millions d’euros.

Coincée entre deux immeubles, l’un de cinq étages, l’autre de six, la parcelle n’est pas à son avantage. « En construisant un bâtiment, en enlevant l’épaisseur des murs, celle des cloisons et des escaliers, la superficie réellement exploitable est largement inférieure à 50 m2 » Autre problème : encastré entre deux immeubles de plusieurs étages, dit R+5, et fermé à l’arrière, le nouveau bâtiment ne pourrait dépasser deux étages.

PDF - 50.6 ko
La délibération votée le 11 octobre dernier au conseil du 18e arrondissement de Paris

Terrasse ou salle de réunion ? Successivement intéressé puis indifférent, l’hôtelier n’a pas racheté la parcelle quand la ville le lui a proposé. Il pourrait cependant à nouveau être intéressé. « Nous sommes en plein travaux de rénovation, et cette superficie pourrait m’être utile. » Qu’en ferait-il ? S’il préfère rester discret sur son éventuel engagement, quelques idées ça et là, ont déjà germé. Une terrasse, un parking, peut-être même une salle de réunion « ce qu’il me manque et qui permettrait d’attirer une clientèle plus professionnelle ».

En attendant, la parcelle vit sa vie. « Ah bon, c’est une forêt vierge en ce moment ? » s’étonne M. Neyrneuf, adjoint en charge de l’urbanisme dans le 18e. « Ça fait du bien à la biodiversité locale », plaisante-t-il. Par sûr que la biodiversité locale s’adapte et se plaise dans les détritus, cannettes et sac en tout genre, qui jonchent le sol. Et de reconnaître que la ville ne sait pas gérer ce petit bout de terrain. « Ça devrait être à elle de le nettoyer », concède-t-il.

Pour le moment, aucune date de mise a vente de la parcelle n’est connue, dont la valeur est estimée à 150 000 euros.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

1 commentaire
  • Dans le cadre de nos études statistiques à la DPE/SEI, j’ai besoin de :
    Le nombre de parcelles à Paris par arrondissement.
    Le nombre de parcelles avec 10 et plus de logements à Paris toujours par arrondissement.
    Cordialement
    Tél : 01 71 28 55 75

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes