dimanche 23 juillet 2017| 32 riverains
 

La Zac Pajol, nouveau quartier « généreux et innovant »

La Halle Pajol, bâtiment dit à énergie positive, produira plus d’énergie qu’il n’en consomme.

Inauguration en grande pompe pour la ZAC Pajol ce jeudi 7 novembre 2013. Bertrand Delanoë, maire de Paris, accueilli par Daniel Vaillant, maire du 18e arrondissement, est venu admirer les équipements flambants neufs de ce nouvel espace à l’architecture innovante, emblématique de la mutation du quartier La Chapelle.

Les inaugurations sont devenues une habitude ces derniers temps à la ZAC Pajol, au cœur du quartier La Chapelle, dans le 18e arrondissement de Paris. Preuves de la métamorphose à l’oeuvre. Après le collège Aimé Césaire fin 2010, une résidence étudiante de 143 chambres en juin 2011, le gymnase Micheline Ostermeyer début 2012 puis la plus grande centrale photovoltaïque urbaine en avril dernier, c’était au tour de l’esplanade Nathalie Sarraute, de la bibliothèque Vaclav Havel et de l’auberge de jeunesse Yves Robert de recevoir la visite du maire de Paris. « C’était un quartier abandonné, a déclaré Bertrand Delanoë, maire de Paris, en faisant le tour du propriétaire. Y faire naître de l’activité économique, culturelle, de l’innovation écologique et des lieux pour la jeunesse, c’est une immense joie. »

Après de longs mois de travaux, en lieu et place d’un ancien entrepôt ferroviaire, la Zac Pajol arbore peu à peu ses formes définitives. Sous son toit couvert de près de 2000 panneaux solaires et derrière son élégant bardage de bois, la Halle – bâtiment dit à énergie positive puisqu’il produira plus d’énergie qu’il n’en consomme - abrite désormais des bureaux, les 30 000 ouvrages de la bibliothèque Vaclav Havel, ouverte depuis le 19 octobre 2013 ; la très écolo auberge de jeunesse Yves Robert avec ses 330 lits, sa salle de spectacle de 200 places ; un bistrot gourmand (Les Petites Gouttes) et bientôt une boulangerie. À termes, quatre commerces supplémentaires devraient s’installer.

Claude Sarraute et Vladimir Cosma

Pour marquer l’événement, pas de longs discours - et même pas de discours du tout - mais des lectures, en hommage aux personnalités choisies pour baptiser les lieux. La plaque de l’esplanade Nathalie Sarraute a ainsi été dévoilée en présence de Claude Sarraute, fille de l’écrivain, et après une lecture d’un extrait du roman Enfance. L’auberge de jeunesse Yves Robert, du nom du réalisateur de films (Un éléphant ça trompe énormément, Nous irons tous au paradis) a quant à elle été inaugurée par une lecture du chef d’orchestre Vladimir Cosma, qui a composé la musique de plusieurs des œuvres du cinéaste. Yves Robert qui a été par ailleurs responsable du Mouvement national des auberges de jeunesse.

« Vaclav Havel, Nathalie Sarraute, Yves Robert : trois personnalités majeures et attachantes, qui nous grandissent. Cela a beaucoup de sens ! » , s’est exclamé Bertrand Delanoë, décrivant « un quartier généreux, innovant, beau, dédié à la vie et à la jeunesse ». La série des inaugurations n’est pas terminée. En décembre prochain, ce sera au tour du jardin Rosa Luxembourg, un grand jardin public semi-couvert de 2500 m2 implanté au cœur de la Halle et qui se prolonge en extérieur, le long des voies ferrées.

Qui était Vaclav Havel ?
La bibliothèque inaugurée Zac Pajol porte le nom de Vaclav Havel, un homme d’Etat tchèque, né en 1936 et décédé en 2011. Icône de la dissidence anticommuniste, symbole du renouveau de la démocratie en Europe de l’Est, il a incarné la Révolution de velours de 1989 qui a mis fin sans violence au régime totalitaire à Prague. Premier président de la Tchécoslovaquie post-communiste (1989-1992) puis de la République tchèque(1993-2003), il pilota la démocratisation de son pays, puis son adhésion à l’OTAN(1999) et les préparatifs pour l’entrée dans l’UE, conclue en 2004.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes