jeudi 23 octobre 2014| 104 riverains
 

La mairie du 18e se paie un lifting

La mairie du 18e arrondissement de Paris a démarré un ravalement de façade qui va durer plusieurs mois. Un hydrogommage doit rendre à la pierre sa couleur d’origine. Des travaux longs et bruyants censés prendre fin en 2013.

La mairie du 18e arrondissement va être envahie par les échafaudages jusqu’en 2013 pour un ravalement de façade. Les travaux ont commencé il y a quelques jours du côté de la rue du Mont Cenis et sur une partie de la place Jules Joffrin. La façade va se refaire une beauté grâce à un hydrogommage. Cette technique permet à la pierre de retrouver sa couleur d’origine en la nettoyant avec un mélange d’eau sous pression et de petites billes.

Comme la majorité des travaux, l’hydrogommage fait du bruit. « C’est un peu dérangeant, reconnaît Mathias Roy, ingénieur à la mairie en charge du ravalement de façade. Mais nous avons tout de même fait attention aux dates des mariages pour éviter que le bruit du chantier ne gêne les célébrations. » Au Café de la Place, à l’angle de la rue Hermel et de la rue Ordener, les serveurs font grise mine. « Quand les clients s’installent en terrasse, ils n’ont pas envie d’être dérangés par le bruit et la poussière des travaux... Mais que peut-on y faire ? »

JPEG - 51.7 ko
Rue du Mont Cenis, un échafaudage recouvre la façade de la mairie du 18e

De l’autre côté de la place Jules Joffrin, à l’intersection avec la rue du Mont-Cenis, le serveur du café Le Nord Sud nie tout dérangement, alors que le bar possède lui aussi une terrasse. Bien abrité sous son kiosque, le vendeur de journaux de la place tient le même discours.

Une chose est sûre, le bâtiment construit en 1892 sera enlaidi par les échafaudages pendant encore de longs mois. Après le nettoyage, les ouvriers répareront l’usure du bâtiment : incrustation de pierres, réparation des joints... Les travaux auraient dû débuter dès l’été 2011, mais l’appel d’offre n’avait pas abouti.

Pour la façade latérale de la rue du Mont Cenis, le coût des travaux s’élève à 120 000 euros, financés par la mairie de Paris. Le budget total n’est pas connu car les négociations sont toujours en cours pour le reste du bâtiment. Le chantier se poursuivra sur la façade de la rue Hermel à l’automne 2012. En 2013 ce sera au tour du reste de la façade principale, place Jules Joffrin, et de l’arrière de la mairie, rue Duc.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com