samedi 21 octobre 2017| 16 riverains
 

Une nouvelle ligne de bus dans l'ouest du 18e

Les minibus de la Traverse Ney-Flandre fonctionnent au biocarburant. Photo © Jean-Louis Zimmermann, Creative Commons.

La Mairie de Paris a retenu la RATP pour exploiter une nouvelle ligne de bus de quartier qui arpentera le 18e et le 17e arrondissement dès la fin de l’année 2011. Les six minibus seront électriques.

Les habitants du 18e arrondissement de Paris connaissent tous ou presque le Montmartrobus, ce minibus électrique - le seul de la capitale - qui grimpe les rues de la Butte Montmartre, pour relier la Place Jules Joffrin à Pigalle. D’ici à la fin de l’année 2011, en principe, il ne sera plus le seul du genre dans Paris.

Suite à un appel d’offre lancé en juillet 2010, la mairie de Paris a retenu il y a quelques semaines la RATP pour exploiter pendant six ans une nouvelle ligne de bus de quartier, électrique elle aussi, qui desservira le 17e et le 18e arrondissement. C’est la première fois qu’une telle procédure de mise en concurrence des opérateurs de transport était organisée dans la capitale.

PDF - 1.5 Mo
Téléchargez le parcours emprunté par la nouvelle ligne de bus.

La ligne sera longue de 7,7 kilomètres, et desservira l’ouest du 18e (Moskowa-Porte de Clignancourt, Grandes Carrières-Clichy) et l’est du 17e (quartiers Legendre-Lévis, Batignolles-Cardinet, Epinettes-Bessières et La Fourche-Guy Môcquet). Elle comptera 27 arrêts, desservis 7 jour sur 7, de 7h30 à 20h30, avec un intervalle prévu de 15 minutes environ.

Les six minibus électriques Oreos de 20 places (déjà en circulation à Avignon, par exemple) seront adaptés aux personnes à mobilité réduite, avec rampe électrique pour personnes en fauteuil roulant. Le minibus partagera certains arrêts avec d’autres lignes existantes (31, 53, 66, par exemple) et la tarification sera normale.

En concertation depuis 2009

Le projet a donné lieu, dès 2009, à des concertations avec les conseils de quartiers et les riverains, notamment pour déterminer le parcours. Annick Lepetit, députée de la 17e circonscription et adjointe au maire de Paris en charge des déplacements, des transports et de l’espace public, a particulièrement porté le projet.

« J’ai mené une longue concertation avec les habitants et les maires d’arrondissement pour que ce nouveau mode de déplacement de proximité permette de compléter au mieux le réseau de transports existants. Dans ces quartiers du 17e et du 18ème, l’habitat est dense, les équipements publics nombreux et l’offre de transport moins importante », indique Annick Lepetit sur son site Internet.

Il existe déjà d’autres lignes de minibus de quartier à Paris, outre le Montmartrobus. Les 18e et 19e arrondissements bénéficient déjà de la Traverse Ney-Flandre, depuis février 2007, qui fonctionne non pas à l’électricité mais au biocarburant. Citons aussi la Traverse de Charonne (20e) depuis 2004, et celle de Bièvre-Montsouris (14e), depuis 2005.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes