lundi 21 août 2017| 11 riverains
 

Les gilets de la colère, rues Muller et Clignancourt

JPEG - 94.9 ko
Vêtus de gilets jaunes, les membres de Clign’Ensemble ont tenu, pendant deux heures, un barrage filtrant à l’entrée de la rue Muller.

L’association Clign’Ensemble a organisé, dimanche 8 février 2009, un barrage filtrant à l’entrée de la rue Muller, dans le 18e arrondissement de Paris. Les riverains, vêtus de gilets jaunes, entendaient ainsi sensibiliser la municipalité au non respect par les automobilistes de l’opération "Paris Respire", à Montmartre.

JPEG - 103.6 ko
Selon l’association, le dispositif censé filtrer l’accès à Montmartre le dimanche, dans le cadre de l’opération "Paris respire", n’est pas efficace rue Muller.

Clign’Ensemble ne désarme pas. Après le blocage de la rue Clignancourt, en novembre 2008, pour sensibiliser la mairie du 18e arrondissement de Paris aux dangers d’un carrefour traversé matin et soir par les écoliers, l’association a organisé, dimanche 8 février, un barrage filtrant à l’entrée de Montmartre, côté rue Muller. « L’action visait l’opération « Paris respire », explique Alain Sitbon, le président de Clign’Ensemble. Un dispositif censé interdire, le dimanche, la circulation de transit dans le quartier. Les voies d’entrées sont fermées à l’aide de panneaux mobiles ouverts par des agents de sécurité publique (ASP) quand se présente un riverain. Or, rue Muller, au croisement des rues Ramey et Clignancourt, pas d’ASP pour actionner le panneau. Résultat, tous les véhicules entrent dans Montmartre. Ici, « Paris respire » ne fonctionne pas. »

JPEG - 80.6 ko
La mairie du 18e a procédé à des aménagements carrefour Clignancourt, Ramey, Muller. Mais, Clign’Ensemble souhaite intégrer le quartier dans une réflexion urbaine globale.

Les membres de Clign’Ensemble ont donc enfilé leurs gilets jaunes et assuré le bon fonctionnement du barrage filtrant. Une pétition a permis de recueillir 150 signatures. Les riverains ont également été sensibilisés au second dossier qui préoccupe l’association : l’aménagement de la rue Clignancourt, lequel a aussi fait l’objet d’une pétition. « Dans le cadre de l’extension du quartier vert Montmartre vers la Goutte d’Or, aucun plan précis n’a été imaginé pour la rue Clignancourt, rappelle Alain Sitbon. Parallèle au boulevard Barbès, cette voie sépare les deux ensembles. On aménage Montmartre et la Goutte d’Or, et, au milieu, on laisse tomber la rue Clignancourt. Pourtant, puisque la circulation devient compliquée ailleurs, son trafic augmente de manière significative et dangereuse. »

Lire aussi : Rue Clignancourt, la sécurité des écoliers en question en cliquant ici.
Pour tous renseignements : clignensemble.blogspot.com

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes