mercredi 24 mai 2017| 311 riverains
 

Le point sur la prolongation des travaux du tramway T3

Les travaux de prolongation du tramway T3, porte de Clignancourt.

Une centaine de riverains du 18e arrondissement de Paris ont participé, mardi 13 octobre 2014, au centre d’animation Binet, à la réunion d’information relative aux travaux du tramway T3. Reportage en six points.

1 - La circulation des véhicules

Le tramway circulera sur un terre-plein central engazonné, de chaque côté duquel deux fois deux voies seront attribuées aux autres véhicules (bus, voitures particulières, etc.) Leur sens de circulation sera inchangé. Le bus PC3, qui suit exactement le même itinéraire que le futur T3, sera supprimé.

Depuis le prolongement du T3 entre Porte de la Villette et Porte de la Chapelle, la circulation a diminué de 25%. Faisant baisser avec elle, le taux de pollution.

La rapidité excessive des automobilistes est une des craintes des riverains. La vitesse restera limitée à 50km/h et les tunnels, actuellement situés sous les portes de Paris, seront bouchés. « Cela empêche les automobilistes de prendre de la vitesse à la descente et à la sortie du tunnel », explique Eric Lejoindre.

2 - La circulation des piétons

Le temps de traversée de la route par les piétons a également été pris en compte. « Nous allons tout faire pour réduire la largeur à parcourir entre les deux trottoirs », dit Christophe Najdovski, adjoint à la maire de Paris, chargé de toutes les questions relatives aux transports, à la voirie, aux déplacements et à l’espace public. Parmi les mesures, les nouveaux passages piétons seront en ligne droite. Ils ne formeront plus un coude, forçant les usagers à s’arrêter au milieu de la voirie, comme c’est souvent le cas actuellement.

3 - La salubrité des travaux

La présence de déchets liés aux chantiers est en ligne de mire des riverains. La représentante de la mission tramway de la mairie de Paris, a rappelé que toutes les emprises de travaux étaient contrôlées chaque jeudi par des agents municipaux. «  Les entreprises doivent assurer elles-mêmes la propreté de leur site, a-t-elle expliqué. Nous les rappelons à l’ordre chaque semaine. »

La mission tramway a invité les habitants du 18e à signaler la présence de déchets à proximité des travaux, afin qu’ils puissent être retirés rapidement. Ils peuvent contacter le 01-40-09-57-00.

4 - Les risques sanitaires

Lors des travaux qui accompagnaient le précédent prolongement du T3, certains riverains ont subit la présence des rats qui fuyaient les chantiers. Des habitants avaient du faire face à la présence de rongeurs dans leurs appartements. « Nous avons appris des différents chantiers, déclare Eric Lejoindre. Nous tentons de dératiser les lieux avant que les nuisibles ne sortent des routes. »

La présence d’amiante dans le goudron inquiète également les habitants. Lorsque des plaques de goudron sont retirées du sol des particules d’amiante peuvent s’en détacher. « Ces zones ont été délimitées et les agents qui y travaillent portent des combinaisons qui les protègent, garanti le maire du 18e. Il n’y a aucune trace de particule dans l’air et un risque zéro pour les riverains. » Une lettre d’information aux habitants devrait être rédigée dans les semaines à venir.

5 - Les arbres déracinés

Un des objectifs du prolongement du tramway est de « réaménager et l’embellir les Maréchaux. » De nombreux arbres seront donc plantés. mais que vont devenir les anciens ? « Je vis ici depuis 30 ans et j’ai vu de très vieux arbres se faire déraciner, rapport un homme aux cheveux, vivant au 90 boulevard Ney. Ca fait mal au cœur. » La mission tramway l’assure, une partie de ces arbres était malade. Ils seront transformés en copeaux mis aux pieds des futures plantations. Ainsi, ils retiendront l’eau nécessaire aux arbres et limiteront le désherbage.

6 - L’ambiance

La réunion s’est déroulée dans une petite salle du rez-de-chaussée du centre d’animation Binet. Une centaine de personnes y ont assisté. Les habitants et commerçants du quartier, tout âge confondu, ont pris part à la discussion qui s’est tenue dans un climat cordial. Eric Lejoindre, maire du 18e arrondissement, Daniel Vaillant, député de la 17e circonscription, Felix Beppo, adjoint au maire du 18e, chargé de la voirie, des transports et des déplacements, Christophe Nadjdovski, adjoint à la maire de Paris, chargé des transports et des membres de la Mission tramway, ont répondu aux questions.

Une demie heure après son début, un léger incident a marqué la réunion. Une voix dans le public s’est élevée : « On s’en fous du tram, notre problème c’est les roms qui vivent dans le quartier, a lancé une dame d’une cinquantaine d’années. » Une quinzaine de personnes, majoritairement des femmes ont approuvé. Avant de quitter les lieux pour évoquer le sujet ailleurs.

Le prolongement du T3 en chiffres

  • 4,3 km de tracé supplémentaires
  • 8 stations crées
  • 4 lignes de métro rencontrée (lignes 4, 12, 13, 14)
  • 20 lignes de bus en correspondance
  • 1 correspondance avec le RER C
  • 13 minutes de tramway pour rejoindre Porte d’asnières de Porte de la Chapelle
  • 1 passage toutes les 4 minutes en moyenne
  • Premier passage à 5h
  • Dernier passage à 0h30 en semaine et 1h30 le week-end
  • Coût total des travaux : 211 millions d’euro

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes