lundi 24 avril 2017| 13 riverains
 

Urban 18 veut sauver deux maisons rue des Poissonniers

JPEG - 139.3 ko
Une des deux maisons vouées à la démolition. Celle-ci jouxte les voies ferrées de la gare du Nord.

Au nom de la sauvegarde du patrimoine, l’association Urban 18 tente, depuis plusieurs mois, de s’opposer à la démolition de deux maisons anciennes, rue des Poissonniers, dans le 18e arrondissement de Paris. La municipalité estime de son côté que les bâtiments font obstacle à un projet de construction de logements.

Deux vieilles maisons sont vouées à la démolition rue des Poissonniers, dans le 18e arrondissement. Et Mounnah Abdallah est furieux. Président de l’association Urban 18, une association qui tente, souvent avec succès, d’empêcher la destruction de bâtiments à valeur historique ou sentimentale dans le quartier Amiraux-Simplon, cet homme affable n’en revient pas : « Je ne vois pas l’intérêt de détruire le patrimoine immobilier parisien. Quand c’est possible, les autorités municipales devraient jouer la carte de la réhabilitation. C’est le cas de ces deux édifices. »

JPEG - 149.6 ko
« Ces maisons occupent peu de place et ne gênent pas le projet de la mairie, » estime Mounnah Abdallah.

Ces maisons de deux étages ont été érigées à la fin du XIXe siècle par la Compagnie des chemins de fer du Nord. Elles étaient occupées par des gardiens, lesquels surveillaient les voies ferrées de la gare du Nord. Aujourd’hui, elles servent à tout : bureaux, stockage… L’une d’entre elles jouxte les rails. L’autre, adossée à la rue des Poissonniers, à la hauteur de la rue Championnet, marque l’entrée d’un espace d’environ 15000 mètres carrés. Ici, la Sncf a longtemps entassé du matériel dans des entrepôts aujourd’hui voués, eux aussi, à la démolition : la ville a acquis ces terrains pour y construire des logements, une salle de sport et permettre l’installation d’un supermarché.

JPEG - 130.3 ko
La maison rue des Poissonniers est proche de la route. Selon la mairie, la circulation des piétons est compliquée.

« Nous soutenons ce dossier, explique Mounnah Abdallah. Le quartier doit évoluer au profit, notamment, des habitants du 18e arrondissement. Mais il faut conserver des traces du passé. Ces maisons occupent peu de place et ne gênent pas le projet de la mairie. » La municipalité du 18e ne l’entend pas de cette oreille. « Ces maisons n’ont pas d’intérêt historique et ne sont pas signalées par la Commission du vieux Paris, souligne Michel Neyreneuf, adjoint au maire du 18e, chargé de l’urbanisme et du logement. Celle qui est proche des voies ferrées nécessite, si on la garde, des travaux d’insonorisation d’une telle ampleur qu’ils mettraient en péril le reste de l’aménagement. La maison située le long de la rue des Poissonniers est, elle, très proche de la route. À cet endroit, le trottoir est étroit. La circulation des piétons est compliquée. »

Le responsable d’Urban 18 a tout tenté pour éviter la destruction : sensibilisation du conseil de quartier Amiraux-Simplon, dont il est membre, vœux au conseil d’arrondissement du 18e, mais rien à faire, la destruction semble inéluctable : le permis de démolir a été délivré le 17 mars 2008. Alors, Mounnah Abdallah a placardé une pétition dans la vitrine des commerçants de son quartier. Une centaine d’habitants a signé le document qui devrait être remis au maire de l’arrondissement, Daniel Vaillant, dans les prochains jours. Leur dernière chance.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

5 commentaires
  • Urban 18 veut sauver deux maisons rue des Poissonniers 8 octobre 2008 17:27, par Mounnah (Président d’Urban18)

    Bonjour,
    il est important de signaler que ces bâtisses sont situées dans un secteur protégé et que même si la commission du Vieux Paris ne les ont pas signalées comme le précise Mr Neyreneuf, Responsable de l’urbanisme dans le 18ème arrondissement, elles sont de ce fait protégées. Car la loi sur les ZPPAUP stipule que dans un rayon de 500 mètres au alentours d’un monument historique, qu’il soit classé ou inscrit, il y a obligatoirement sauvegarde. Nous savons que cette loi est malheureusement rarement respectée et c’est pour cela que nous avons perdu dans notre quartier des lieux historiques importants : L’ATELIER EIFFEL DE LA RUE BOINOD AVEC SES MINI TOUR EIFFEL FAISANT OFFICE DE PILIERS
    L’USINE DE TAPIS BROSSE AVEC SA SPLENDIDE CHEMINEE DU SIECLE DES LUMIERES
    L’une des plus anciennes enseignes de Cinémé au Monde : Bd Ornano près de la bouche de Métro Porte de Clignancourt.
    Etc...
    En outre on ne peut pas prétendre qu’un lieu n’a pas de caractère historique sur simple décision arbitraire ! CAR IL EST HISTORIQUE DU SIMPLE FAIT QU’IL FUT LE PREMIER BUREAU D’ETUDES DES CHEMINS DE FER PAR EXEMPLE.
    C’est pour cette raison que nous voulons que les règles qui régissent l’environnement soient respectées parce que si on laissait faire tout se transformerait d’une manière inéluctable en une grande cité de béton sans art ni harmonie... Ceux qui ont fait protéger VENISE n’ont pas eu tort, Ceux qui ont fait protéger Bruges n’ont pas eu tort, Ceux qui fait protéger la place du Tertre et le cadre agréable de Montmartre n’ont pas eu tort...
    Nous n’avons jamais été contre l’évolution de l’architecture ni contre les nouvelles constructions ; la seule chose que nous déplorons c’est le fait de vouloir détruire des éléments de l’architecture Universel...

    Cordialement

    Répondre

  • Urban 18 veut sauver deux maisons rue des Poissonniers 2 novembre 2008 13:29, par Christine

    Comme on le voit sur les photos, ces deux maisons étaient une bouffée d’oxygène dans ce quartier sans verdure, sans arbre, sans espace vert. Si ces maisons n’ont pas, selon la Mairie, d’intérêt historique, elles ont en revanche un charme fou, et je suis triste d’apprendre que la Mairie songe à les démolir.

    Répondre

    • Urban 18 veut sauver deux maisons rue des Poissonniers 3 novembre 2009 13:39, par Patrick

      Ce n’est pas le chateau de Versailles mais l’histoire de cette maison est liée à la naissance des chemins de fer dans la région Nord
      D’autre part recouvert de lierre et en pierre meulière elle apporte beaucoup de charme à ce quartier qui est triste avec tous les immeubles type HLM juste derrière
      La mairie une nouvelle fois passe en force.La maison pouvait parfaitement s’intégréer au nouveau projet
      Voilà encore un exemple de la démocratie participative vue par la mairie.On prend en compte de ce que veulent les gens uniquement si c’est dans les projets de la mairie.

      Voir en ligne : http://agir.championnet .free.fr

      Répondre

      • Urban 18 veut sauver deux maisons rue des Poissonniers 9 novembre 2009 15:55, par PATRICK

        Ce n’est pas le chateau de Versailles mais l’histoire de cette maison est liée à la naissance des chemins de fer dans la région Nord D’autre part recouvert de lierre et en pierre meulière elle apporte beaucoup de charme à ce quartier qui est triste avec tous les immeubles type HLM juste derrière La mairie une nouvelle fois passe en force.La maison pouvait parfaitement s’intégréer au nouveau projet Voilà encore un exemple de la démocratie participative vue par la mairie.On prend en compte de ce que veulent les gens uniquement si c’est dans les projets de la mairie.

        Voir en ligne : SAUVEGARDE DU PATRIMOINE

        Répondre

  • maison rue des Poissonniers 27 janvier 2010 22:33, par Coco76

    Que de bons souvenirs le weekend là,les salles du réfectoire...et les gardiens accueillants
    Enfin , je ne dis pas tout,ce serai trop long et on me croirai pas,... de Bonnes Années à la "SNCF" !!

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes